Sommaire

Coronavirus : 60% de la planète touchée ?

Un épidémiologiste hongkongais a récemment fait des estimations alarmantes sur l’impact que pourrait avoir le coronavirus dans le monde. Chaque personne contaminée pourrait en effet transmettre le virus à 2,5 individus, ce qui représente un "taux d’attaque" de 60 à 80% ce qui, selon ce qu’il a dit au Guardian, "est un chiffre atrocement grand". "60 à80% de la population mondiale va-t-elle être infectée ? Peut-être pas. Peut-être que cela viendra par vagues. Peut-être que le virus va atténuer sa létalité, car il ne sera certainement pas aidé s’il tue tout le monde sur son passage, parce qu’il sera tué aussi", a-t-il ajouté.

Fin janvier, cet expert alertait déjà sur le fait que la maladie pourrait s’étendre de manière "exponentielle" en Chine mais que des cas "indépendants allaient devenir inévitables dans d’autres pays". Alors qu’il n’a jamais mis les pieds en Chine, un Britannique a été contaminé par le coronavirus lors d’un séjour à Singapour, avant de le transmettre à au moins 11 personnes en France. Selon le scientifique chinois Zhong Nanshan, le pic de l’épidémie devrait avoir lieu "d’ici la mi ou fin février".

Comparez et économisez sur votre mutuelle santé !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.