Certains hôtels sont réquisitionnés pour accueillir des malades du coronavirus Covid-19. Combien y en a-t-il actuellement en France ?
C'est quoi un "hôtel Covid" ?Illustration. ©PixabayCreative Commons

D’où provient cette tendance ? Le 19 avril dernier, le Premier ministre Edouard Philippe expliquait que le déconfinement s’accompagnerait de mesures visant à isoler les malades du coronavirus Covid-19, rappelle France 3. "Vous pourrez (...) vous confiner dans un lieu qui n’est pas votre domicile, qui pourra être un hôtel mis à votre disposition", déclarait alors le chef du gouvernement. C’est ainsi que sont nés les "hôtels Covid", qui accueillent et s’occupent des contaminés. C’est le cas par exemple de l’hôtel La Balagne à Calvi, un des plus gros établissements de la commune. Il n’a pas été choisi par hasard.

Hôtel Covid : "Habituellement il y a beaucoup de vie"

Ce dernier se situe non loin de l’unité médicale de Calvi, mais il est également très spacieux, ce qui est idéal pour accueillir les personnes infectées. La réorganisation complète de l’hôtel s’est faite dès le 30 mars ce qui a énormément bouleversé les habitudes du personnel qui est habitué à voir débarquer les premiers saisonniers. "C’est bizarre, car habituellement les vacanciers commencent à arriver", indique Jean-Marc Suzzoni, directeur adjoint de Turistra-Vacances Hôtel La Balagne, auprès de France 3, ajoutant : "Là, voir cet hôtel fermé, on a parfois un petit pincement au cœur, habituellement il y a beaucoup de vie".

En effet, d’ordinaire, l’établissement peut attirer jusqu’à 400 vacanciers par semaine pendant la haute saison. L’Agence régionale de santé (ARS) doit prévoir la mise en place d’une convention de mise à disposition au moins jusqu’à fin juin. Pour La Balagne comme pour le reste des hôtels concernées, il est nécessaire d’anticiper une stratégie d’indemnisation.

Contribuez à sauver des milliers d'enfants : en savoir plus sur le leg Unicef

Vidéo : Comment une pandémie prend-elle fin ?

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.