Sommaire

Une tactique qui a déjà fait ses preuves

Si certains pays décident d’employer cette méthode pour endiguer la propagation du coronavirus Covid-19, ce n’est pas un hasard. Par le passé, la variole fut éradiquée grâce à une campagne de vaccination de masse au début du XXe siècle. L’épidémie tuait alors des dizaines de millions de personnes par an dans le monde, pourtant, tous n’ont pas eu besoin d’être inoculé.

Cela s'explique par le fait que chaque maladie a son "seuil d'immunité grégaire" qui permet ensuite de protéger toute la population. Pour le cas de la variole, c’est 85 % des habitants. C’est pour cette raison que certaines maladies comme la rougeole réapparaissent depuis quelques années : en ne vaccinant pas leurs enfants, des parents les exposent à un "seuil d'immunité grégaire" moindre.

Comparez et économisez sur votre mutuelle santé !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.