Sommaire

Le risque est trop important

Laisser le virus se répandre lentement, c'est prendre le risque de compter un plus grand nombre de morts, explique le journal Les Echos. Dans le cas du coronavirus Covid-19, cette hypothèse peut d’autant plus s’avérer correcte. En effet, la maladie est encore très récente et il existe trop de zones d’ombres pour la laisser se propager. Le principe même de l’immunité collective est fragilisé lorsque les chercheurs soupçonnent que plusieurs cas recensés auraient contracté au moins deux fois la maladie.

L’Imperial College de Londres a publié une étude sur les conséquences que pourraient avoir cette pandémie. Selon eux, recourir à l'immunité collective impliquerait un lourd bilan humain : 250.000 décès au Royaume-Uni et 1,2 million aux Etats-Unis dans le meilleur des cas. Suite à ces chiffres, Londres a revu sa décision.

Comparez et économisez sur votre mutuelle santé !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.