Certains escrocs profitent du déconfinement pour vous soutirer vos informations personnelles. Méfiez-vous si vous recevez un message affirmant que vous êtes entré en contact avec une personne infectée.
"Contact Covid" : attention à ce faux message de l’Assurance maladie !IllustrationIstock

Ils sévissent décidément partout. Les escrocs ont trouvé un nouveau moyen de vous arnaquer, alerte l’Assurance maladie. Dans un email adressé à ses bénéficiaires, et relayé par Pleine Vie, elle leur demande de faire "attention aux messages frauduleux". Des tentatives d’hameçonnage ont en effet été observées ces dernières semaines aux États-Unis comme au Royaume-Uni et elles pourraient bien arriver en France.

Méfiez-vous de ce SMS !

Outre-Atlantique, de nombreuses personnes ont reçu un SMS censé les prévenir qu’elles étaient entrés en contact avec une personne atteinte du coronavirus Covid-19. "Une personne avec qui vous avez été en contact a été testée positive au Covid-19. Il est recommandé de vous isoler ou de vous faire tester. Pour en savoir plus, cliquez sur ce lien", précise L'Est Républicain. Évidemment, il ne faut pas cliquer sur le lien, qui vous invite à communiquer vos données personnelles. En France, le traçage des "cas contacts" a débuté avec la levée du confinement. Comme le rappelle l’Assurance maladie, citée par Pleine Vie, il y a des moyens faciles de repérer une arnaque.

Ne donnez jamais vos coordonnées bancaires

L’organisme ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires par mail, car "seule la connexion vers le compte ameli (…) peut vous être proposée". En cas de contact avec une personne infectée, vous serez appelé par l’Assurance maladie ou par un médecin. Si vous doutez de l’identité de votre interlocuteur, n’hésitez pas à lui demander des précisions. S’il s’agit bien d’un appel officiel, cette personne sera en capacité de vous donner le nom du malade contact, d’un médecin etc… "Toute demande concernant les coordonnées bancaires, les cartes de paiement comme les identifiants de compte en ligne sont sans rapport avec la recherche de personnes ayant pu être contaminées par le Covid-19", explique l’Assurance maladie à RTL.

Contribuez à sauver des milliers d'enfants : en savoir plus sur le leg Unicef

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.