Aileen Wurnos

"C’est un profil particulièrement atypique", commence Stéphane Bourgoin à propos d’Aileen Wurnos. Née le 29 février 1956 à Rochester (Michigan), elle porte à l’origine le nom de Susanne Carol Pittman. Sa mère, Diane Pratt se marie à 15 ans avec Leo Dale Pittman, le 3 juin 1954. Elle divorcera trois ans après la naissance de leur fils Keith et deux ans après celle d’Aileen. La jeune fille n’a jamais connu son père, incarcéré pour viol et tentative de meurtre sur un enfant de 8 ans à sa naissance. Elle et son frère sont abandonnés en janvier 1960 avant d’être adoptés par la famille Wuornos en mars de la même année. Ils en prendront le patronyme.

Dès l’enfance, Aileen multiplie les relations sexuelles avec plusieurs partenaires dont son frère. Elle tombe enceinte à 14 ans et déclare que l’enfant est le fruit d’un viol, par un inconnu. Elle accouche d’un garçon le 23 mars 1971 et l’enfant est immédiatement placé afin d’être adopté. Peu après, à ses 15 ans, elle est chassée de la maison par son grand-père. Pour subvenir à ses besoins elle se prostitue. Selon le site tueurenserie.org, elle commence à se prostituer plus jeune, vers 11 ans, pour pouvoir acheter des cigarettes. Son frère se droguait et de nombreux garçons la ridiculisaient et lui jetaient des pierres. Elle aurait été abusée par des hommes plus âgés. Elle trouvait d’ailleurs plus honteux de l’admettre que de reconnaître les meurtres qu’elle a commis.

A partir de 1971, elle multiplie les petits délits, de la conduite en état d’ivresse au comportement contraire aux bonnes mœurs en passant par des violences, du tir au pistolet de calibre 22. Elle se marie en 1976 avec Lewis Gratz Fell, rencontré lors d’un voyage en auto-stop. Elle divorce 9 semaines plus tard, non sans l’avoir frappé. Par la suite elle est condamnée à la prison à plusieurs reprises.

Elle rencontre plus tard Tyria Moore,une femme de ménage, dans un bar gay. Les deux femmes s’installent ensemble. Elles auront de nouveau affaire à la police en 87.

Au total, la "Demoiselle de la Mort" aura tué 7 hommes entre 1989 et 1990. Tous, explique-t-elle, ont tenté de la violer. "Contrairement à beaucoup d’autres tueurs en série, Aileen Wuornos tue avec une arme à feux. On soupçonne d’ailleurs qu’elle ait tué avec la complicité de son amante", note Stéphane Bourgouin pour qui "il s’agit probablement de la tueuse en série la plus connue, du fait du film qui lui a été consacré". Elle est morte en 2002, dans la prison d’Etat de Floride ou elle a été exécutée.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.