En visite en Côte d'Ivoire, Emmanuel Macron a reçu un nouveau nom. Il a également été fait chef traditionnel ivoirien.

Une nouvelle identité. En visite en Côte d’Ivoire samedi 21 décembre, Emmanuel Macron a été fait chef traditionnel ivoirien lors d’une cérémonie qui s’est tenue à Abidjan le jour de son anniversaire, rapporte BFMTV. Il a alors reçu des attributs traditionnels en cadeau, mais aussi un nouveau nom. Lors de la cérémonie, le ministre gouverneur d’Abidjan a déclaré : "Le nom que les chefs traditionnels et religieux m’ont demandé de vous conférer est ‘N’djekouale’, c’est-à-dire la paix, la sérénité, le chercheur de paix, le faiseur de paix, l’ouvrier de la paix". Il a ajouté que le président français était désormais "un chef traditionnel dans la plus pure tradition".

"Vous m’avez rendu plus fort"

Comme le veut la tradition, Emmanuel Macron a également reçu "un gros pagne, un sous-ensemble de corps qui précède le port du pagne, un couvre-chef, une chaîne en perles traditionnelles, des bracelets, une bague, une canne de commandement, un chasse-mouche et des sandales assorties". Lors de la cérémonie, le président français a tenu à remercier le ministre gouverneur d’Abidjan et les différents chefs présents, déclarant : "Vous m’avez rendu plus fort, plus riche en me donnant une autre appartenance".

Lors de cette journée particulière, puisqu’Emmanuel Macron fêtait également ses 42 ans, le président français a annoncé que 33 terroristes avaient été neutralisés dans la matinée au centre du Mali. Il a salué l’opération menée par la force française Barkhane : "Ce succès considérable, c’est l’engagement de nos forces, c’est le soutien que nous apportons au Mali, à la région et à notre propre sécurité".

Faites une action inoubliable : en savoir plus sur le leg Unicef