De son enfance pendant la guerre à sa rencontre avec Nicolas Sarkozy, découvrez quelques anecdotes sur la vie de cette femme de 86 ans.
AFP

Si la défaite de Nicolas Sarkozy à la primaire de la droite a déçu ses militants, il y en a une qui a vite séché ses larmes. Et cette militante n'est autre que Carla Bruni ! C'est sa mère, Marisa Bruni-Tedeschi, qui a fait cette confidence lundi soir au micro de Non Stop People

"Elle, elle va très bien. Elle est même soulagée parce qu’elle en avait assez de cette lutte à couteau. Et lui… Je ne l’ai pas vu depuis quelques jours. Apparemment, vous savez, c’est un homme qui encaisse bien les déceptions. Il est encore jeune parce qu’il a soixante ans", a déclaré la femme de 86 ans.

A lire aussi Retour de Nicolas Sarkozy : les confidences énigmatiques de sa belle-mère

Enfant, elle a failli être fusillée par les SS

Née en 1930 à Turin, en Italie, la mère de Carla Bruni a été élevée dans une famille bourgeoise mais a connu la guerre et le fascisme. Un épisode l’a d’ailleurs profondément marquée. "A 14 ans, avec les miens, j’ai manqué d’être fusillée par les SS, mais au dernier moment, un officier nous a épargnés en nous contraignant à assister à la pendaison de six adolescents, a-t-elle raconté à Marie-Claire. Ca reste un souvenir épouvantable".

La belle-mère de Nicolas Sarkozy garde une autre souffrance en elle : la mort de son fils Virginio, atteint du sida et décédé en 2006. Côté coeur, les choses sont compliquées dans la famille Bruni. Comme elle l'a révélé dans ses Mémoires sortis en mai dernier (Mes chères filles, je vais vous raconter...), Marie Burni-Tedeschi et son mari se sont mutuellement trompés, mais "avec respect et dignité". Par ailleurs, elle était âgée de 35 ans quand elle a rencontré son précédent compagnon - et père biologique de Carla Bruni - alors âgé de 19 ans. Celui-ci était le fils d'un de ses anciens amants...

Sa rencontre avec Nicolas Sarkozy

Toujours au magazine Marie-Claire, la mère de Carla Bruni a révélé comment c'était passée sa première rencontre avec Nicolas Sarkozy. "Chère madame, je suis venu vous demander la main de votre fille !", lui a-t-il déclaré. Ce à quoi elle a répondu : "Ecoutez monsieur, c’est peut-être un peu rapide, mais je vous l’accorde, car c’est vraiment la première fois qu’un homme me demande la permission de sortir avec Carla !".

Vidéo sur le même thème : La drôle de confidence de Nicolas Sarkozy sur Carla Bruni et la bière

Vidéo : La drôle de confidence de Nicolas Sarkozy sur Carla Bruni et la bière