Les Français sont confinés depuis deux semaines et au moins jusqu'au 15 avril. Pour s'assurer du respect des règles, le gouvernement a serré la vis sur certains points...
Confinement : tout ce qui change en cette troisième semaineAFP

C’est reparti pour une nouvelle semaine. Ce lundi 30 mars, les Français entament leur 14e jour de confinement, débuté le mardi 17 mars. Prévue dans un premier temps jusqu’au mardi 31 mars, cette période a été rallongée de deux semaines et court maintenant jusqu’au 15 avril. Désormais habitués à rester chez eux au maximum, les Français sont autorisés à sortir pour des motifs précis et strictement encadrés par l’Etat.

Si vous pouvez faire vos courses, aller chez le médecin et pratiquer un peu d’exercice physique, vous n’êtes pas autorisé à retrouver des amis. Vos sorties doivent s’effectuer seul dans la mesure du possible ou avec les membres de votre foyer. Le non-respect de ces mesures est puni d’une amende de 135 euros, pouvant être majorée jusqu’à 375 euros. Mais, alors que les citoyens commencent tout juste à s’habituer à ces mesures, de nombreuses choses changent pour cette troisième semaine de confinement. Quelles sont-elles ?

Confinement : ne pas respecter les règles va vous coûter plus cher

Les rues sont vidées de leurs habitants depuis bientôt deux semaines et de nombreux Français respectent à la lettre les règles édictées par le gouvernement. Pourtant, certains récalcitrants continuent à contourner ces mesures. Selon Christophe Castaner, citant les chiffres établis le 26 mars, 250 000 amendes ont été dressées depuis le début du confinement pour 3,7 millions de contrôles effectués. L’Etat a choisi de continuer à serrer la vis puisque, d’après un décret publié dimanche au Journal officiel, l’amende pour récidive dans les quinze jours s’élève désormais à 200 euros. Elle grimpe jusqu’à 450 euros en cas de majoration et, si quatre violations du confinement sont constatées dans les 30 jours, alors le délit est puni d’une amende de 3 750 euros et de six mois d’emprisonnement.

Les mesures se durcissent donc pour les Français. Après ces deux premières semaines de confinement, le gouvernement a également pris d’autres décisions, qui concernent notamment les pensionnaires des Ehpad…

Débarrassez-vous des moustiques avec la lampe Vortex

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.