Si la mise sous cloche du pays commence tout juste à porter ses fruits et que le gouvernement entend déconfiner en mai, la décrue reste fragile. Qu'en est-il près de chez vous ?
 Confinement : la situation sanitaire s’est-elle améliorée dans votre région ?

Officiellement, le troisième confinement doit durer jusqu’au 3 mai 2021. Malgré une faible décrue, le gouvernement prépare la réouverture progressive du pays. Jean Castex doit d’ailleurs s’exprimer ce jeudi 22 avril à 18h pour détailler les différents allégements des mesures restrictives. La limite des 10 km devrait être levée dès le 3 mai prochain, et les terrasses pourraient rouvrir mi-mai, grâce à l’accélération de la campagne de vaccination. "Les premiers effets des restrictions sont perceptibles", a déclaré Gabriel Attal à la sortie du conseil de défense sanitaire, lors d'une conférence de presse. "Nous pourrions être au pic, ou proches de l'être", a-t-il ajouté. Pourtant, côté chiffres, on s’aperçoit que le nombre de patients hospitalisés n’est qu’en légère baisse. Selon les derniers chiffres publiés par Santé publique France dans son bilan quotidien ce mercredi 21 avril, 30 954 patients atteints de la Covid-19, sont encore traités (soit 132 de moins que la veille). 34 968 nouveaux cas ont été détectés le même jour (presque 10 000 de moins que la semaine dernière - 43 505 le 14 avril).

C’est pourquoi le porte-parole du gouvernement a indiqué que les résultats étaient "encourageants, mais insuffisants". L'épidémie recule en effet "deux fois moins qu'en novembre" et "la pression hospitalière restait extrêmement forte".

Covid-19 : la situation "reste fragile"

Si, Olivier Véran, le ministre de la Santé, concède que la situation sanitaire "reste fragile", Emmanuel Macron a indiqué le dimanche 18 avril sur la chaîne CBS que les restrictions devraient être assouplies : "Nous allons progressivement lever les restrictions début mai". Les disparités régionales sont par ailleurs grandes. "On voit bien que sur nos territoires, l'épidémie n'a pas la même dynamique", a précisé Julien de Normandie, au micro de BFMTV-RMC. Ce facteur pourrait ainsi orienter la politique de déconfinement du pays dans les prochaines semaines.

Qu’en est-il dans votre région ? Le point dans le diaporama ci-dessus grâce aux données de CovidTracker.

Auvergne-Rhône-Alpes

1/13
Auvergne-Rhône-Alpes

Taux d’incidence (nombre de cas par semaine pour 100 000 habitants) :

Au 17 mars : 248

Au 17 avril : 336

Nombre de lits de réanimation occupés à l'hôpital pour Covid-19 :

Au 21 mars : 458

Au 21 avril : 687

Bourgogne-Franche-Comté

2/13
Bourgogne-Franche-Comté

Taux d’incidence (nombre de cas par semaine pour 100 000 habitants) :

Au 17 mars : 212

Au 17 avril : 288

Nombre de lits de réanimation occupés à l'hôpital pour Covid-19 :

Au 21 mars : 155

Au 21 avril : 210

Bretagne

3/13
Bretagne

Taux d’incidence (nombre de cas par semaine pour 100 000 habitants) :

Au 17 mars : 155
Au 17 avril : 202

Nombre de lits de réanimation occupés à l'hôpital pour Covid-19 :

Au 21 mars : 81
Au 21 avril : 135

Centre

4/13
Centre

Taux d’incidence (nombre de cas par semaine pour 100 000 habitants) :

Au 17 mars : 233
Au 17 avril : 302

Nombre de lits de réanimation occupés à l'hôpital pour Covid-19 :

Au 21 mars : 141
Au 21 avril : 213

Retrouvez vos produits et commandez en ligne ! High-Tech, Cuisine & Maison et Bien-être, retrouvez nos offres !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.