Confinement : dans quel cas pourrez vous bénéficier du "discernement" des policiers ?

"Par définition, on ne va pas empêcher les gens de rentrer chez eux. Il faudra nous présenter une attestation", affirme encore le policier interrogé par Le Figaro, qui se cale mécaniquement sur les propos du ministre des Transports. Ce dernier affirmait en effet, le 2 avril dernier, que les Françaises et les Français partis fêter le week-end de Pâques en province pourraient regagner leur résidence principale s’ils le souhaitent. 

"On part du principe que si quelqu'un a une attestation, cela démontre une forme de bonne foi. C'est là qu'intervient ce fameux discernement", poursuit l’agent. C’est loin, cependant, d’être le seul cas à prendre en compte. Si vous décidez de laisser vos enfants à vos parents, les forces de l’ordre devront encore faire preuve de discernement. Libre à elles de vous croire ou non. Mais attention aux fausses attestations… Il ne s’agit ni plus ni moins que d’un délit, qui peut être puni de trois ans de prison et de 45 000 euros d’amende.

Profitez d'un mois offert et accéder à des milliers de livres en ligne, jeux en ligne et cours en ligne !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.