Longtemps l'un des pays les plus touchés par l'épidémie de coronavirus, derrière la Chine, la Corée du Sud a réussi à contenir la propagation de l'épidémie. Toutefois, ils n'ont pas eu recours au confinement pour stopper la contamination. Explications.
Comment la Corée a réussi à contenir le virus sans confinement ?IllustrationIstock

Tous les pays n'ont pas la même façon de lutter contre une épidémie qui se propage sur son territoire. Le coronavirus qui se propage à travers le monde, depuis la ville de Wuhan, à partir du mois de décembre 2019, permet d'observer les différentes gestions de crises.

Ainsi, certains modèles semblent peut-être plus efficaces que les autres. En effet, on constate que les deux pays les plus touchés par le Covid-19 au début de la propagation, sont des nations asiatiques : la Chine et la Corée du Sud. Toutefois, ce sont également les deux seuls états à avoir réussi à inverser la courbe épidémique, précise BFMTV.

Moins de 100 cas par jour

La Corée du Sud est effectivement parvenue à stopper le nombre de morts sur son sol, à une vitesse étonnante. La chaîne d'information raconte ainsi que depuis lundi 16 mars 2020, le nombre de nouveaux cas identifiés est passé sous celui des patients guéris et autorisés à sortir de l'hôpital. Le pays a également franchi une barrière importante en abaissant ce nombre de nouveaux cas à moins de 100, depuis lundi 16 mars.

Mais comment a fait le pays pour stopper l'épidémie, alors qu'en France ou en Italie, le nombre de cas poursuit son augmentation, malgré la mise en place de mesures de confinement ? Aujourd'hui, ces deux états comptent tous deux, plus de morts que dans le pays asiatique : 2879 en Italie, 148 en France, contre seulement 91 en Corée, selon les dernières estimations de l'université John Hopkins aux Etats-Unis. La Corée n'a pas demandé à sa population de rester chez-elle, mais a tout de même réussi à contenir la propagation du Covid-19. Comment s'y est-elle prise ?

Faites une action inoubliable : en savoir plus sur le leg Unicef

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.