< Retour à l'article

La RATP et la SNCF raillées par les tweetos

1/19

À quelques exceptions près, les seuls véhicules autorisés à circuler mardi étaient les véhicules dont la plaque d'immatriculation comportait un chiffre pair. Pour mercredi, c'était la même chose, mais pour les chiffres impairs. Pour compenser la perte de mobilité des franciliens, la RATP a rendu l'accès aux transports en communs gratuit. Malheureusement, les réseaux SNCF et RATP ont été frappés par de nombreuses pannes, et nombre d'usagers se sont retrouvés avec des rames bondées et des trains en retard. Certains se sont insurgés, d'autres ont préféré prendre la chose à la rigolade...