Jeudi soir, l’écrivain a décidé de suspendre la promotion de son livre "Soumission" et de quitter Paris pour "se mettre au vert".

Au lendemain de la sortie de son livre, l’auteur de Soumission a décidé jeudi soir d’annuler la promotion de son roman. Selon son agent François Samuelson, l’écrivain s’est dit "profondément affecté par la mort de son ami Bernard Maris" survenue dans l’attentat contre Charlie Hebdo. Michel Houellebecq aurait ainsi préféré quitter la capitale pour "se mettre au vert, à la neige" a rapporté son éditeur Flammarion, confirmant l’information de France Info sur Twitter.

Une relation privilégiée avec le journal

Bernard Maris, économiste et chroniqueur sur France Inter, tué à l’âge de 68 ans, admirait beaucoup Houellebecq, au point de lui avoir consacré un ouvrage intitulé "Houellebecq économiste" publié l’an dernier. De plus, la "une" de Charlie Hebdo du jour de l’attentat représentait une caricature de l’écrivain. Plusieurs pages du journal étaient également consacrées à son roman, particulièrement polémique, qui traite d’une France gouvernée par un parti musulman en 2022.

Publicité
Avant de partir, l’écrivain, très présent dans les médias cette semaine, a accordé un entretien à Antoine de Caunes sur Canal + dans lequel il se confie sur son roman mais aussi sur l’attentat, a rapporté Le Monde. L’interview devrait être diffusée ce vendredi soir. Selon son agent, il ne bénéficierait pas d’une protection policière.

Vidéo sur le même thème : "Soumission", le livre qui fait polémique

mots-clés : Charlie hebdo, Promotion

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité