Dans la nuit de mercredi à jeudi, la police a diffusé les portraits des frères Kouachi, activement recherchés depuis l'attaque sanglante qui a fait 12 morts à la rédaction de Charlie Hebdo. Le troisième homme recherché, s'est livré aux forces de l'ordre.

Ils répondent au nom de Chérif et Said Kouachi et sont âgés de 32 et 34 ans. Ces deux frères sont activement recherchés par la police, soupçonnés d’être les auteurs du massacre perpétré mercredi 7 janvier dans à la rédaction de Charlie Hebdo.

Lire aussi : Tuerie à Charlie hebdo : les terroristes identifiés

Dans la nuit de mercredi à jeudi, la police a diffusé les photos des suspects dont l’un d’eux (Chérif) est connu des services pour avoir appartenu à la filière dite "du 19ème arrondissement de Paris" envoyant des djihadistes en Irak. Il a par ailleurs été condamné en 2008 pour cette raison. Le troisième homme recherché s’est rendu au commissariat de Charleville-Mézières (Ardennes). Il a été placé en garde à vue.

Que sait-on des suspects ?

Du côté des frères Kouachi, nous avons plus d’informations concernant le cadet, Chérif. Âgé de 32 ans, ce natif du Xe arrondissement de Paris est une figure connue de l’anti-terrorisme. Abou Issen comme il se fait appeler, a compté parmi la filière irakienne du 19ème arrondissement de Paris, autrement appelée "filière des Buttes Chaumont". Placée sous l’autorité de l’émir Farid Benyettou, celle-ci avait pour mission de recruter des candidats au djihad et de les envoyer en Syrie et en Irak. Selon Le Point, les deux frères auraient fait un séjour en Syrie.

Chérif Kouachi a été condamné à trois ans de prison, dont 18 mois avec sursis. En 2010, son nom apparaît dans une autre affaire. Celle liée à la tentative de faire évader Smaïn Aït Ali Belkacem. Cet ex-membre du GIA (Groupe islamique algérien) avait été condamné en 2002 pour l’attentat commis à la station RER Musée d’Orsay en 1995 faisant 30 blessés.

 Selon le communiqué diffusé par la police, Chérif Kouachi est suscemptible d’être "armé et dangereux". Son aîné, Said, est également à Paris, en 1980.

Publicité
Le troisième homme recherché par la police s’est rendu dans la soirée. Âgé de 18 ans, Mourad Hamyd est le plus jeune du trio présumé. Il s’agit d’un lycéen qui s’est livré à la police après avoir vu passer son nom sur les réseaux sociaux. Par ailleurs, certains de ces camarades de classe indiquent sur Twitter que ce dernier était en cours au moment de l’attaque. Néanmoins, Mourad Hamyd, beau frère de Chérif Kouachi, est toujours en garde à vue.  

Après avoir mené des opérations dans la nuit à Reims et Charleville-Mézières, les policiers poursuivent actuellement les recherches. 

 

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité