Au lendemain du deuxième tour du scrutin municipal, le journal satirique a offert une réduction du prix de l'abonnement aux habitants des communes, dont les mairies sont désormais gouvernées par la droite et l'extrême-droite. Un acte militant doublé d'une opération marketing
© Capture d'écran - Twitter

Le revers de la gauche aux élections municipales s'annonce bénéfique pour Charlie Hebdo, lequel a trouvé le moyen de fidéliser ses abonnés. Le journal satirique a bradé ses abonnements dans les villes, dont les mairies ont basculé vers la droite ou l'extrême droite , le Front national et l'UMP ayant respectivement conquis 10 et 175 villes.

Cette initiative, toujours à caractère humoristique, vise à soutenir pschologiquement les habitants déçus des résultats du scrutin municipal. L'hebdomadaire a dévoilé, sur son site, l'offre spéciale "gueule de bois post électorale" avec une baisse de 10 euros pour un abonnement de six mois (45 euros au lieu de 55) et de 20 euros pour un abonnement annuel. Ce tarif exceptionnel est exclusivement adressé aux  "jeunes, vieux, militaires, chômeurs, prisonniers, retraités, non imposables, invalides". 

Charlie Hebdo est un habitué des coups marketing à caractère provocateur. Le journal avait publié un numéro spécial contenant des caricatures de Mahomet, ce qui lui avait valu des pousuites judiciaires de la part des associations musulmanes.

Obtenez gratuitement votre guide mutuelle senior 2020 pour réaliser des économies !

Vidéo : Caricatures de Mahomet: la France se prépare à un regain de tensions

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.