Sommaire

Un ralentissement, mais pas une annihilation

La hausse de la chaleur et de l’humidité qui accompagne l’arrivée des périodes printanières et estivales n’empêcherait pas la transmission du coronavirus Covid-19, informe Numérama. Dans le meilleur des cas, cela ralentirait sa propagation.

"Bien qu’on puisse s’attendre à une légère diminution de la contagiosité du SRAS-CoV-2 par un temps plus chaud et plus humide, il n’est pas raisonnable de s’attendre à ce que ces diminutions à elles seules ralentissent suffisamment la transmission", a détaillé Marc Lipsitch, le directeur du Center for Communicable Disease Dynamics au MIT.

Venez vous divertir autrement sur Hedony : Livres, jeux en ligne, cours en ligne et bien plus encore ! Profitez de 30J d'essaie gratuit

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.