Une petite fille a ingurgité par erreur du détergent dans un restaurant. Celle-ci pourrait en perdre son œsophage.
IllustrationAFP

C'est une négligence qui aurait pu avoir des conséquences dramatiques. Dans un hôtel de luxe situé à Pornic (Loire-Atlantique), une fillette de 22 mois s'est vue servir du détergent en lieu et place du jus de fruit que ses parents lui avaient commandé.

Elle avale du détergent industriel corrosif : qu'est-il arrivé à cette enfant ?

La petite fille a alors été conduite au CHU de Nantes "entre la vie et la mort", selon son père. Puis, elle a été placée dans un coma artificiel.

Sollicités par les parents de la jeune victime, les gendarmes ont d'abord pensé à de la lessive, une version cependant contredite par le père. Selon lui, le bébé a recraché le liquide et "le produit a traversé sa robe et lui a brûlé la peau". "De la simple lessive ne fait pas ça", a-t-il poursuivi, assurant qu'il s'agissait de détergent pour lave-vaisselle industriel.

Dans un communiqué publié sur Facebook, l'équipe du restaurant déplore "une succession d'actions, de différentes personnes, durant un service soutenu, (qui) est certainement à l'origine du drame qui a conduit à servir un produit de lave vaisselle (identique à celui qu'on retrouve dans tous les restaurants) à la place de notre jus de fruit maison." L'établissement a également présenté ses excuses, et apporté son soutien à la famille.

A presque deux ans, elle avale du détergent à la place de jus de fruit : son pronostic vital engagé ?

La direction explique par ailleurs qu'une révision complète de ses procédures de sécurité va être établie et que le restaurant collabore actuellement avec la gendarmerie.

Le pronostic vital de la petite fille n'est plus engagé, mais celle-ci risque de perdre son œsophage. Une plainte a été déposée par la famille, qui accuse l'établissement de "négligence grave".

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.