Pari fou ! Lors de la présentation de ses vœux aux armées au Pôle national des opérations aéroportées de Toulouse, le président de la République s'est engagé auprès des militaires. Va-t-il s'y tenir ?

Cette promesse dingue qu’a faite Emmanuel Macron : des échanges bienveillants et détendus

Ce jeudi 17 janvier, Emmanuel Macron a été mis au défi.

En déplacement au Pôle national des opérations aéroportées de Toulouse pour présenter ses vœux de l’année 2019, le président de la République a pu échanger avec les militaires. Une discussion rapportée par le quotidien régional La Dépêche.

Vers 16h, les 10 parachutistes des GCP sont arrivés au sol devant Emmanuel Macron, qui s’est alors approché d’eux. "Saut un peu technique", "assez de vent pour que les voiles reculent au lieu d'avancer", décrit un parachutiste avant d'être salué et félicité par le chef de l’Etat. Ils discutent ensuite des derniers sauts réalisés. "Mali ?" "Mali." "Gao ?" "Gao." "J'y suis allé deux fois l'an passé", lance l'un des parachutistes avant d’indiquer : "c'est vrai que c'est assez intense et que ce n'est pas évident d'articuler la vie de famille et les missions, mais c'est le métier et on l'aime."

Publicité
Publicité

A lire aussi :  Langage cru voire "sexuel" : l’autre visage d’Emmanuel Macron

Cette promesse dingue qu’a faite Emmanuel Macron : une idée farfelue

Inattendue ! Le président en profite également pour questionner les militaires sur le matériel utilisé et l’état d’esprit des troupes. "Le matériel est au rendez-vous ?" "Nous, on est bien lotis chez les commandos". "Le moral est bon ?" "Le moral est très bon." C’est alors, profitant de ce moment de partage, que l’encadrement évoque un pari fou, en plaisantant. "Ils veulent absolument faire sauter en parachute un président de la République, un Premier ministre." Une suggestion qu’Emmanuel Macron a pris pour défi. "Je le fais, engagement pris."

Tiendra-t-il sa promesse ?

En vidéo : Brigitte Macron : cette grande peur qu'elle a pour Emmanuel Macron