Plus que jamais, la victoire du Front national à la présidentielle de 2017 est de l'ordre du possible. Plusieurs personnalités se sont déjà déclarées prêtes à quitter le pays si tel était le cas. Dernière en date : Enrico Macias.
Ces personnalités prêtes à quitter la France en cas de victoire du FN

Enrico Macias

1/7
Enrico Macias

Le chanteur Enrico Macias a réitéré, comme au mois d'octobre dernier, son intention de s'exiler hors de France en cas de victoire du Front national à la présidentielle en 2017. "Si elle est élue en 2017, le lendemain je prends l'avion et je m'en vais (...) peut-être en Suisse, peut-être en Corse ou peut-être en Israël",  a-t-il affirmé mardi à la télévision suisse RTS.

Laurent Ruquier

2/7
Laurent Ruquier

Dans une interview à Teleobs en janvier dernier, repérée par le JDD, le présentateur de l'émission "On n'est pas couché" sur France 2 a fait part de son envie de quitter la France en cas de victoire du parti de Marine Le Pen. "Si demain le Front national passe, je prends mes cliques et mes claques, et je me tire. Je m'en fous. J'ai 53 balais, j'ai gagné ma vie, je n'ai pas de problème", a déclaré celui qui espère qu'un "candidat surgira de nulle part" pour remporter son vote. Mais Laurent Ruquier n'est pas téméraire, puisqu'il ajoute : "On le sait tous : Marine le Pen sera au second tour mais elle ne passera pas après".

Nagui

3/7
Nagui

En 2013, au micro de RMC, Nagui avait déclaré : "le Front national au pouvoir, cela pourrait me faire quitter la France". Quelles que soient les raisons de cette possibilité, le présentateur vedette de France 2 n'est pas le seul. A priori, plusieurs personnalités n'assumeraient pas un quotidien sous la politique du parti d'extrême droite.

Anthony Delon

4/7
Anthony Delon

Interviewé ce dimanche par Var Matin, Anthony Delon a affirmé : "si la France bascule FN, je prendrai mes cliques et mes claques". Quant aux raisons d'un tel choix, l'acteur a répondu : "je ne me reconnaîtrai plus alors dans cette nation qui est la mienne".

Yannick Noah

5/7
Yannick Noah

S'il ne s'est pas récemment exprimé sur l'éventualité d'une victoire de Marine Le Pen à la présidentielle, il y a fort à parier que Yannick Noah soit prêt à quitter la France. Déjà pour les élections européennes, l'ancien tennisman avait déclaré : "c'est simple, si le FN arrive en tête aux élections européennes, je quitte la France".

Patrick Bruel

6/7
Patrick Bruel

De son côté, Patrick Bruel n'a pas formulé les mêmes menaces, mais les a déjà mises en œuvre. S'il n'a jamais évoqué son départ en cas de victoire du FN, le chanteur a décidé de ne plus se produire dans les villes couleur bleue Marine. "Je ne veux pas me produire devant une institution dont je méprise l'idéologie", avait-il expliqué au lendemain des élections municipales.

Jean-Marie Le Clezio

7/7
Jean-Marie Le Clezio

A la mi février 2015, Jean-Marie Le Clézio a déclaré auprès d'un journal argentin : "si Marine Le Pen gagne, je rendrai mon passeport français". Traduite par BFMTV, la déclaration du prix Nobel de littérature 2008 a indigné les cadres FN

Téléchargez votre guide mutuelle (gratuit) !