Le sud de la France fait face à de nombreux incendies parfois très violent. La région Occitanie, particulièrement touchée, voit certains de ses départements adopter d'importantes mesures de sécurité.
IllustrationAFP

Une centaine de départs de feux en une semaine dans la région Occitanie. Après les départements du Gard, le sud de Nîmes où 500 hectares ont été brulés, c'est au tour de l'Hérault de faire face à de potentiels brasiers. Plus d'une centaine de débuts d'incendies ont eu lieu dans la zone, rapporte le journal Midi Libre.

"La semaine dernière, les sapeurs-pompiers de l’Hérault ont traité 105 départs de feux et mobilisé plusieurs centaines de personnes", explique les pompiers du Service Départemental d'Incendie et de Secours (Sdis) 34.

Compte tenu du risque très élevé d'incendie de végétation, le Sdis de l'Hérault et la préfecture du Gard lancent d'ailleurs un message préventif, repris par le portail d'information Actu.fr.

Par quoi sont causés les incendies dans le sud de la France ?

Ces risques d'incendies seraient liés à la sécheresse et aux mauvaises prévisions météo. 

"Les prochaines 48 heures,  avec des conditions météorologiques extrêmement défavorables au regard de l’installation d’un vent du Nord assez soutenu, vont générer une augmentation des risques déjà très élevés par rapport à la sécheresse propice à des incendies de végétaux et aux feux de forêt", prévient justement le Sdis de l’Hérault sur Actu.fr.

"Dans le département de l’Hérault, près de la moitié des incendies de forêt sont d’origine involontaire. Ils peuvent donc être évités en adoptant un comportement responsable et citoyen", rappelle notamment la préfecture dans les colonnes de Midi Libre.

Incendies dans le sud de la France : les mesures de prévention 

Des mesures de prévention ont été prises pour éviter ces "incendies involontaires". Les feux d'artifice, les barbecues ainsi que les feux de camp sont, par exemple, interdits en zones vertes. "Il est également formellement interdit de fumer dans les zones naturelles et de jeter des mégots", déclare le préfet de l'Hérault, Pierre Pouëssel. 

"Il est également vivement conseillé sur l’ensemble du territoire départemental de ne pas réaliser de travaux à l’aide de machines et d’outils (y compris travaux agricoles et débroussaillement) pouvant générer des étincelles et des départs de feu aux heures les plus chaudes de la journée (entre 10 heures et 21 heures) et lors des journées ventées. Pour les travaux urgents, les personnels en charge de leur réalisation devront être systématiquement équipés de moyens de première extinction", a-t-il ajouté.

Incendies dans le sud de la France : les poursuites pénales 

Si les mesures de préventions ne sont pas respectées, le ou les auteurs s'exposent  à des poursuites pénales. En cas d’incendie, même involontaire, les amendes pourront aller jusqu’à 150 000 €. Des peines d’emprisonnement ainsi que des dommages et intérêts pourront être prononcées.

Les incendies peuvent être évités alors en cas de fumées suspectes ou de départs de feu, contactez le plus rapidement possible le 18 ou le 112

Remportez un chèque cadeau de 500€ et offrez-vous un vélo électrique en participant au grand jeu concours.

Vidéo : Spectaculaire incendie dans le sud-est de la France

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.