Le "Diamant Hope"

Le "Diamant Hope" ou le "Dimant de l’Espoir" est une pierre précieuse de 45 carats connue pour porter malheur à ses propriétaires. Découverte dans une rivière en Inde, cette pierre a été ramenée en France pour être vendue au roi Louis XIV en 1663. A l’origine, la gemme pesait plus de 112 carats, soit 22,4 grammes, mais a été taillée à plusieurs reprises. Ses premiers propriétaires, Louis XIV et Marie Antoinette, ont été guillotinés. Ce ne sont que les premiers morts d’une longue série, d’après Le Soir.

Plusieurs dizaines d’années plus tard, un autre de ses propriétaires, Jacques Colot, s’est pendu quelques jours après l’avoir acquis. Un prince russe, Ivan Kanitovitch, en a fait l’acquisition, puis s’est fait assassiner. En 1908, un sultan turc, Abdul Hamid, se l’est approprié et a été renversé par un coup d’Etat quelques temps plus tard. La même année, un marchand grec l’a acheté et s’est tué dans un accident de voiture avec sa femme et sa fille.

Quelques temps après, une riche famille américaine, les McLean, est devenue propriétaire du bien nommé "Diamant Hope". La quasi-totalité des membres sont morts de causes non-naturelles ou prématurément. Aujourd’hui, la pierre précieuse est exposée au musée national d’histoires naturelles de Washington.

Aidez Unicef à venir en aide aux enfants démunis ! Découvrez le leg

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.