Après des années de recherche, des scientifiques ont finalement trouvé une explication à ces étranges cercles qui se dessinent sur les sols désertiques.

Le mystère des ‘’cercles de fées’’ est sur le point d’être définitivement résolu. Après des années de débats intenses, des chercheurs affirment être en mesure d'expliquer cet étrange phénomène naturel. Ces cercles dans lesquels aucune végétation ne pousse peuvent mesurer de 2 à 50 mètres de diamètre. Ils apparaissent dans les régions désertiques d’Afrique Australe, principalement en Namibie et en Angola, et en Australie.

Jusqu’ici, deux théories scientifiques étaient en compétition pour expliquer ce phénomène. Pour certains, les termites de sables seraient les responsables. En mangeant les racines des plantes à des endroits spécifiques, ils pousseraient la végétation à délaisser ces espaces circulaires. Pour d’autres, ce serait la concurrence entre les végétaux dans ces régions arides pour l’accès à l’eau et aux nutriments dans le sol qui dessineraient les cercles. Les plantes les plus fortes drainent les ressources vers la périphérie des cercles tandis qu’au centre, la végétation, privée d'alimention, meurt.

A lire aussi - Découverte d'étranges cercles au fond de l'Adriatique

Une nouvelle explication naît depuis les anciennes

Chacune des deux théories ayant des défauts, une équipe de chercheurs internationaux a eu l’idée de les combiner. D’après Le Huffington Post, ils expliquent, dans leur étude publiée dans la revue Nature, comment ils ont créé un modèle mathématique associant le rôle des termites et l’organisation particulière des plantes. Les deux théories ensemble permettent alors d'expliquer ces cercles nus.

Après la comparaison de leurs simulations avec les cercles de fées présents en Namibie, un schéma d’organisation de la végétation semble se dessiner. D’autres études seront nécessaires pour prouver que l’énigme des cercles de fées est enfin résolue, mais les chercheurs sont sur le bonne voie.

En vidéo sur le même thème : Encore d'étranges aurores boréales en Finlande

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Vidéo : Sibeth Ndiaye : "Tout le monde ne mange pas du homard tous les jours, on mange plutôt des kebabs"