Préparez-vous à assister à un phénomène particulièrement rare, que vous pourriez ne pas revoir de votre vivant. Le soir du solstice d'hiver promet d'être particulier…
IllustrationIstock

Cet étrange phénomène attendu vendredi 21 décembre 2018

La soirée du solstice d’hiver promet d’être singulière, particulièrement pour toutes celles et ceux qui nourrissent une certaine passion à l’égard des étoiles. En effet, comme le rapporte le journal local Sud Ouest, les curieuses et les curieux pourront observer une impressionnante pluie d’étoiles filantes, comptant environ dix à quinze éléments, en provenance des Ursides. Mais ce n’est pas tout !

A lire aussi : Eclipse, étoiles filantes… Ces incroyables phénomènes qui vous attendent cet été

Comme chaque année, le 21 décembre marque le solstice et donc le début de l’hiver. C’est, pour l’hémisphère nord, le jour le plus court de l’année. Pour l’hémisphère sud, en revanche, il s’agit du jour le plus long et de la nuit la plus courte. Une nuit durant laquelle aura lieu la dernière pleine lune de 2018 et qui accueillera donc une pluie d’étoiles filantes. La superposition de ces trois éléments est très rare puisqu’elle ne devrait pas se reproduire avant 2094, indique le journal qui se base sur les informations de Forbes.

Pour profiter au mieux du spectacle, gardez à l’esprit que la pleine lune débute à 18h50. Il sera également possible d’observer les étoiles filantes, issues notamment de la Petite Ours, dans la nuit de vendredi à samedi. Elles devraient être spécialement impressionnantes un peu avant l’aube.

Cet étrange phénomène attendu vendredi : qu’est-ce qu’une étoile filante ?

En réalité, le phénomène appelé "étoile filante" n’est pas réellement composé d’étoiles. Il est provoqué par l’entrée d’un corps, souvent un météoroïde, dans l’atmosphère de la terre. C’est la vaporisation de ce corps et l’ionisation de l’air sur sa trajectoire qui génère sa célèbre traînée lumineuse.

Ce que l’on désigne par les mots "étoile filante" correspond en fait à la poussière cosmique qui est vaporisée avant que le corps n’atteigne le sol. Si le bolide se fragmente, en dessous de 50 kilomètres d’altitude en général, on parle alors de météorite.

Les étoiles filantes peuvent être visibles jusqu’à 600 km au dessus du sol, pour certaines.

Vidéo : Un astéroïde géant menace notre planète

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.