"20 millions d'exemplaires." La Française des jeux renouvelle cette année sa "Mission patrimoine". Le jeu destiné à sauver des monuments en péril va encore faire des heureux.

Sauver le patrimoine (tout en devenant riche), un mot d’ordre que promulgue à nouveau la Française des Jeux pour 2019. La société d’économie présente aujourd’hui une nouvelle collection qui sera commercialisée dès le 2 septembre. Comme en 2018, elle propose un sésame à 15 euros. Mais cette année, la FDJ a aussi décidé de lancer une série à 3 euros de douze jeux de grattage, chacun à l’effigie d'une pièce du patrimoine en péril.

La directrice générale adjointe de la FDJ en charge de la loterie, Cécile Lagé stipule au Parisien : "Avec ce prix de 3 euros, on a souhaité rendre notre offre accessible au plus grand nombre. Certains joueurs nous avaient dit que la mise à 15 euros était un peu élevée".

Nouveau jeu : la société propose 20 millions de tickets

Pour les tickets à 3 euros, les 20 gratteurs les plus chanceux auront l’occasion encaisser jusqu’à 30 000 euros. Parmi les 12 millions de billets, six d’entre eux toucheront le gros lot et pourraient devenir millionnaire.

La mission orchestrée par le célèbre Stéphane Bern permettra aussi de faire un large bénéfice en faveur de ces monuments abandonnés. En effet, sur le jeu de 3 euros, 50 centimes seront reversés à la Fondation du patrimoine. De même, pour chaque coupon écoulé, 1,52 euros seront directement reversés à la restauration de ces vieilles pierres.

Plusieurs bâtisses seront mises en avant comme le beffroi de Béthune (Pas-de-Calais), l'abbaye Sainte-Marie de Longues-sur-Mer (Calvados), le fort de Brescou (Hérault) ou le château de Maulnes à Cruzy-le-Châtel (Yonne).

La FDJ souhaite faire de nouveaux millionnaires en 2019 mais aussi offrir, entre 25 et 30 millions d'euros à la Fondation du patrimoine contre 22 millions d'euros en 2018. Alors autant faire d’une pierre, deux coups…

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.