La mairie de Paris a commandé une vidéo humoristique afin de dissuader les hommes d'uriner dans les rues de la capitale. Et les réactions sur les réseaux sociaux ne se sont pas faites attendre.
Capture vidéo

"Pas pipi dans Paris" : c'est quoi ce clip ?

La vidéo a été postée mercredi 12 septembre 2018 et elle a déjà été visionnée plus de 60 000 fois, souligne France Info. Son nom : "Pas pipi dans Paris". Son ambition : convaincre la gent masculine de ne pas uriner dans les rues de Paris. Un clip à vocation humoristique réalisé par la blogueuse Swann Périssé mais dont le second degré n'est visiblement pas apprécié par tout le monde. De fait, ladite vidéo, postée sur YouTube, est à l'origine d'une multitude de réactions... Négatives !

A lire aussi : Un étrange phénomène déclenche le confinement de tout un quartier de Paris

Il faut dire que quatre minutes durant, les comédiens, qui y ont pris part, sont vêtus de jaune et de noir et se mettent en scène dans des situations rocambolesques, rouleaux de papier toilette à la main pour les uns, brosses pour cuvettes pour les autres.

"Pas pipi dans Paris" : un outil de com' à bas prix ?

De fait, si le but premier de cette vidéo tient, en effet, au fait de rappeler aux touristes, mais surtout aux Parisiens qu'il serait appréciable d'éviter d'uriner dans les rues de la capitale, il n'en demeure pas moins que, du côté des réseaux sociaux, les réactions sont légion.

A noter, par ailleurs, que ce clip, n'aurait coûté à la mairie de Paris que 6 500 euros. Un tarif, tel que le précise le site CheckNews de Libération, qui se révèle "exceptionnellement bas pour un dispositif de communication et la visibilité qu’elle offre au sujet de la propreté et des incivilités".

En vidéo - Pourquoi la bière fait-elle faire pipi ?

Ce gonfleur que tout le monde s’arrache est en solde ! Utilisez le code SOLDES30 !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.