Actrice talentueuse, écrivain, mais aussi personnalité engagée... Carrie Fisher, décédée mardi, a eu de nombreuses vies en dehors de son personnage de la princesse Leïa dans Star Wars.
© Star Wars
Sommaire

Elle a eu d’autres rôles que celui de la princesse Leïa

Pour de nombreuses personnes, l'actrice Carrie Fisher a d'abord incarné la princesse Leïa, l'un des personnages principaux de la saga Star Wars. Et pourtant, elle a fait des apparitions remarquées dans d'autres œuvres, parfois des films cultes.

Dans Quand Harry rencontre Sally, de Rob Reiner, elle jouait le rôle de Marie. Elle est également apparue dans Les Blue Brothers de John Landis, Hannah et ses sœurs de Woody Allen, ou encore dans les séries 30 Rock  et Smallville. On compte aussi d'innombrables caméos, notamment dans les séries à succès The Big Bang Theory, Entourage et Weeds.

Elle a réécrit le script de deux Star Wars

L'un des principaux talents cachés de Carrie Fisher était l'écriture. Scénariste et romancière, elle a vu plusieurs de ses ouvrages plébiscités, voire adaptés en films. Mais l'actrice a aussi effectué un travail d'orfèvre pour "sauver" le dialogue de certains long-métrages devenus célébrissimes par la suite, comme l'explique le site Mashable.

Elle a par exemple réécrit les scripts de Hook, L’Arme Fatale 3, Sister Act, et plus d’une dizaine d’autres, dont... La Menace Fantôme et L’Attaque des Clones, les deux premiers volets de la deuxième trilogie Star Wars, entamée en 1999. Lorsqu’on lui demandait comment corriger de mauvais dialogues, elle répondait : "Rendez les femmes plus intelligentes et faites de meilleures scènes d’amour".

Elle parlait couramment français

Dans des interviews ressorties par l’INA, repérées par Konbini, on voit Carrie Fisher interrogée par les télévisions suisse et française, en 1977. Aux côtés d’un Harrison Ford désabusé sur RTBF  ou seule face à un journaliste de TF1, elle s’exprimait dans un très bon français. À 21 ans déjà, elle se satisfaisait d’avoir un personnage qui "n’est pas une victime".

Elle s'est droguée sur le plateau de Star Wars

"J’ai pris de la cocaïne sur le plateau de L’Em­pire Contre-Attaque (le deuxième épisode de la saga à être sorti), sur la planète de glace", avait déclaré Carrie Fisher pendant une conférence de 2010, rapportée par Gala. Son addiction est devenue très grave, et en 1985, une overdose a failli l'emporter.

L'actrice estimait qu'elle avait eu de la chance. "Si j'avais été dépen­dante à l'alcool, que l'on trouve à tous les coins de rue, avait-t-elle ajouté pendant la conférence, je serais déjà morte". À ses dires, que ce soit de la cocaïne avait peu d'importance : "Je prenais simple­ment ce qui me permet­tait de planer".

Elle était bipolaire et ne s'en cachait pas

Carrie Fisher a découvert à 24 ans qu'elle était bipolaire, mais comme elle l'a expliqué dans The Guardian, elle ne l'a pas accepté "avant 28 ans, quand (elle a) fait une overdose et qu('elle est) retournée à la sobriété". Elle est devenue très ouverte à ce sujet, et a fait en sorte que les maladies mentales soient moins stigmatisées.

Dans la rubrique Ask Carrie Fisher ("Demandez à Carrie Fisher") du Guardian, le 30 novembre dernier, l'actrice répondait à une lectrice du journal souffrant de bipolarité. Cette dernière lui demandait : "Comment pouvez-vous vous sentir apaisée avec une maladie mentale ?" "On a écopé d'une maladie éprouvante, et il n'y a pas d'autre option que de faire face à ces épreuves", l'avait-elle encouragée.

Téléchargez votre guide mutuelle (gratuit) !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.