Les prévisions météorologiques ne sont pas des données fiables à 100%. Preuve en est, en partant des mêmes données, la plupart des smartphones ne parviennent pas au même résultat...

La canicule est de retour ! C'est pourquoi particuliers comme professionnels sont très soucieux des températures annoncées pour la journée et celles à venir. Consulter les prévisions météorologiques sur son smartphone est donc devenu une habitude pour beaucoup de Français. Mais un propriétaire d'iPhone n’obtiendra pas les mêmes résultats qu’un propriétaire d’Android.

Différences de températures annoncées : Apple et Google n’utilisent pas les mêmes services

En effet pour son appli météo, Apple passe par The Weather Channel, depuis la mise à jour d’iOS 8. Ce service permet de consulter la prévision en continu. Ce dispositif est installé d’ailleurs par défaut sur les téléphones. Android, lui, a choisi AccuWeather, qui alimente aussi de nombreux médias Outre-Atlantique, relate BFMTV. 

Le moteur de recherche Google se sert également de ce service. Seuls les détenteurs d’un Samsung Galaxy S10+ disposent du même service qu'iPhone. 

Différences de températures : les services ont des modes de calculs différents

Les données météorologiques proviennent toutes de la même origine. Elles sont issues des satellites météorologiques, stations placées au sol, des capteurs embarquées sur les avions de ligne ou des navires de commerce.

Elles sont ensuite traitées par des calculateurs de plus en plus puissants et des algorithmes avancés. Enfin elles passent par des prévisionnistes, avant que les différents services ne s'en saisissent. Si les données émanent donc des mêmes sources, les entreprises qui produisent les prévisions météorologiques se basent cependant sur des modes de calculs distincts.

Résultat, les températures annoncées peuvent ne pas être identiques. Les écarts sont parfois flagrants pour quiconque souhaite connaître la météo de la semaine prochaine par exemple. Attention toutefois, comme le rappelle Météo France, même si celles-ci sont de plus en plus précises, il ne s’agit néanmoins que de prévisions... Elles ne sont donc pas certaines à 100%.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.