80 départements en alerte caniculaire dont 20 en vigilance rouge. Les records absolus de chaleur ont été excessifs ce jeudi 25 juillet 2019. Presque tous les départements de France ont été touchés.
IllustrationIstock

42,6 degrés dans Paris ! Un record de température qui n’avait jamais été atteint auparavant. Le dernier en date était de 40,4 degrés en 1947. L'historique station de la capitale, dans le parc Montsouris (XIVe), a relevé ce mercure, à 16h32.

Au total, c’est une quarantaine de villes de France qui ont souffert de cette chaleur étouffante. "Une majeure partie se trouvant en Île-de-France, dans les Hauts-de-France et en Normandie", indique Le Parisien.

Canicule : les zones atteintes sont, à la base, celles qui ont toujours été épargnées

La particularité de cet épisode caniculaire est le fait qu'elle ait atteint des zones qui, généralement, sont épargnées par ces fortes chaleurs. Il a fait par exemple, 41,5 degrés à Lille. Soit 4 degrés de plus que le précédent record (37,6 degrés) datant de l'été 2018. Dunkerque a enregistré 41,3 degrés, contre 38,3 degrés en juillet 2006, rapporte Ouest France.

Pour l'Alsace, la souffrance a aussi été inévitable. Le thermomètre a affiché 38,9 degrés hier. La ville de Strasbourg a, elle aussi, battu son précédent record de 38,8 degrés datant de l'épisode caniculaire de fin juin.

En ce qui concerne l’Est de la France, même conclusion. Au centre, à Orléans, le thermomètre est monté à 41,3 degrés alors que le record, datant de 1947, était de 40,3.

Reims est passé de 39,3 degrés, enregistré en 2003, à 41,1 degrés ce jeudi. Pour la ville de Troyes, le mercure a atteint les 41,8 degrés alors qu'il avait stagné à 40,6 en 2003.

Pour Auxerre et Nancy, le mercure a été à son maximum comparé aux années précédentes  (41,6 degrés et 40,1 degrés). 

De l'autre côté de la France, à Rouen, il a fait jusqu'à 41,3 degrés alors que le précédent record était de 38,1.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.