Ce jeudi 2 août, Météo-France a étendu sa vigilance orange à la canicule à 66 départements. Découvrez les départements concernés par cette alerte.
Istock

La canicule se généralise sur la France

Le site de Météo-France a émis son dernier bulletin d'alerte ce jeudi 2 août à 16h dans lequel 66 départements sont désormais placés en vigilance orange à la canicule.

Ce matin, 34 départements étaient concernés par la vigilance orange :

Ain (01), Alpes-Maritimes (06), Ardèche (07), Aude (11), Bouches-du-Rhône (13), Corse-du-Sud (2A), Haute-Corse (2B), Côte-d'Or (21), Doubs (25), Drôme (26), Gard (30), Haute-Garonne (31), Gironde (33), Hérault (34), Isère (38), Jura (39), Lot-et-Garonne (47), Haute-Marne (52), Meurthe-et-Moselle (54), Moselle (57), Pyrénées-Orientales (66), Bas-Rhin (67), Haut-Rhin (68), Rhône (69), Haute-Saône (70), Saône-et-Loire (71), Savoie (73), Haute-Savoie (74), Tarn (81), Tarn-et-Garonne (82), Var (83), Vaucluse (84), Vosges (88) et Territoire-de-Belfort (90).

En plus de ces 34 départements, voici les 32 nouveaux départements qui figurent désormais dans la carte de vigilance :

Allier (03), Aube (10), Aveyron (12), Cantal (15), Charente (16), Cher (18), Corrèze (19), Creuse (23), Dordogne (24), Eure-et-Loir (28), Gers (32), Indre (36), Indre-et-Loire (37), Landes (40), Loir-et-Cher (41), Loire (42), Loiret (45), Lot (46), Nièvre (58), Puy-de-Dôme (63), Paris et petite couronne (75-92-93-94), Seine-et-Marne (77), Yvelines (78), Deux-Sèvres (79), Vienne (86), Haute-Vienne (87), Yonne (89), Essonne (91) et Val-d'Oise (95).

Les fortes chaleurs persisteront ce week-end

Dans son bulletin d'alerte, Météo-France précise que les températures devraient "atteindre voire dépasser les 40 degrés par endroits dans le sud". Le service national français de météorologie indique également que l'épisode caniculaire sera "très étendu et fort pour le week-end". et devrait "persister jusqu'en milieu de semaine prochaine".

Faites une action inoubliable : en savoir plus sur le leg Unicef

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.