Températures écrasantes, sécheresse extrême… La canicule qui frappe la France bat tous les records. Tant et si bien que le pays pourrait connaître la deuxième journée la plus chaude de son histoire depuis l'an 1900.
IllustrationIstock

Canicule : 80 départements en alerte à l’approche de l’une des journées les plus chaudes de son histoire ?

Ils tombent comme des mouches. Le précédent épisode caniculaire qui frappait la France en juin 2019 avait déjà abattu un certain nombre de records, dorénavant obsolètes : la nouvelle vague de chaleur touche aujourd’hui la quasi-totalité de l’Hexagone. Seuls trois départements du pays demeurent épargnés. C’est le cas de l’ouest de la Bretagne, du pourtour méditerranéen ainsi que de la Corse, rapporte RTL.

Au total, 80 départements ont été placés en vigilance orange, poursuit la radio. Un record de plus battu. C’est à Bordeaux (Gironde, Nouvelle-Aquitaine) que les plus fortes températures ont été enregistrées jusqu’à présent, avec 41,2°C. Angers (Maine-et-Loire, Pays de la Loire), Rennes (Ille-et-Vilaine, Bretagne) et Blois (Loir-et-Cher, Centre-Val de Loire) ne sont pas en reste puisque toutes ont du faire face à des chaleurs dépassant les 40 degrés.

Par ailleurs, quatre départements placés en vigilance orange canicule sont également vulnérables aux orages. Dans le Calvados, l’Orne, la Sarthe et Mayenne ainsi que dans la Manche, le risque de fortes rafales de vent, de dangereuse activité électrique et même de grêle est bien réel.

Le pire reste à venir, assure cependant La chaîne Météo : c’est ce jeudi 25 juillet que la canicule sera la plus difficile à vivre. Il pourrait même s’agir de la "deuxième journée la plus chaude à l’échelle nationale après le record du 5 août 2003", fait savoir l’organisme. De quoi faire tomber le record historique de juillet 1947 (40,4°C) ? Potentiellement.

La chaîne parle même d’un véritable "coup de chalumeau" court, mais incroyablement intense. Les deux tiers de la France pourraient connaître des températures supérieures à 40 degrés. Les nuits demeureront également bien trop chaudes pour être reposantes, souligne l’organisme…

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.