Bien qu'elle dispose d'un fan club d'envergure, la Première dame n'a jamais souhaité communiquer sur les réseaux sociaux. Et ce, pour une raison bien spécifique.

Brigitte Macron s'en explique dans les colonnes d'un hors-série de Paris Match dédié aux Premières dames. Si quantité d'inconditionnels ont créé des comptes et des groupes afin de louer et de relayer les faits et gestes de Brigitte, cette dernière n'a pourtant jamais décidé de franchir le cap des réseaux sociaux et d'ouvrir des comptes sur Twitter, Facebook ou encore sur Instagram en vue de communiquer avec tout un chacun.

A lire aussi : La stratégie de Brigitte Macron pour être au top

Pas de compte officiel donc à la différence de son mari qui, lui, se veut, au contraire, particulièrement actif sur les réseaux en question. Et si Brigitte Macron refuse d'assurer une présence sur le web et de partager ses actions avec les Français, c'est bien pour une raison particulière. A savoir, révèle la Première dame à Paris Match, que "ce n'est pas notre rythme"... "On est dans un temps long".

L'immédiateté des réseaux, très peu pour elle

Publicité
Une réponse que l'on appréhende sans réellement en cerner l'enjeu. D'où le fait que son directeur de cabinet, Pierre-Olivier Costa, ait pris le parti de compléter sa réponse : "On a un quinquennat pour résoudre quelques problèmes".

Au final, Brigitte Macron reprocherait aux réseaux sociaux leur immédiateté et souhaite, semble-t-il, davantage miser sur l'action que sur sa communication.

Pour elle, la seule chose qui compte tient au fait de se révéler "utile" et de "voir comment l'être au mieux", martelait-elle déjà en septembre 2017 alors qu'elle se trouvait à l'ONU à l'occasion du premier grand discours de son mari à New-York.

En vidéo - Le Grand Oral de Maëlle Brun, auteure de "Brigitte Macron l’affranchie"


Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité