La fille de Brigitte Macron vient de lancer le hashtag "Balance ton miso". L'initiative a néanmoins déplu à la première dame.
Brigitte Macron : cette initiative de sa fille qu'elle n'apprécie pasAFP

Outrée par les propos du président Jair Bolsonaro sur sa mère, Tiphaine Auzière a décidé de contre-attaquer. Considérant les propos du chef d'Etat brésilien comme sexistes, la fille de Brigitte Macron, âgée de 35 ans, a lancé sur Twitter le hashtag "Balance ton miso", rapporte Gala.

"Tous ensemble et dès demain, réagissons. Investissons-nous dans nos familles, dans nos entreprises et dans les urnes, pour que tous ensemble, on #balancetonmiso", avait-elle déclaré.

Or, Brigitte Macron n'aurait que très peu goûté cette initiative. Celle-ci, n'aurait même pas été mise au courant de la démarche lancée par Tiphaine Auzière, et n'aurait pas apprécié la surprise. Elle redoute une trop grande exposition médiatique de sa fille.

Tiphaine Auzière : de nombreuses menaces de mort depuis l'élection d'Emmanuel Macron

Engagée en politique pour LREM et contre le mouvement des Gilets jaunes, Tiphaine Auzière aurait en effet reçu de nombreuses menaces de mort depuis le début du quinquennat en 2017. Brigitte Macron ne souhaiterait pas que sa fille ait à en subir davantage.

Apparu en 2017, le hashtag "Balance ton porc", auquel Tiphaine Auzière fait référence, a été critiqué à de nombreuses reprises. Il est assimilé par ses détracteurs à une forme de délation, voire de chasse aux sorcières. A l'inverse, nombre de celles et ceux qui l'ont trouvé utile pointent du doigt sa capacité à libérer la parole des femmes. Ils estiment qu'il a permis une prise de conscience concernant certaines des violences subies par ces dernières.

Depuis le début de la crise diplomatique qui oppose la France et le Brésil, la Première dame fait l'objet de nombreuses moqueries. "N'humilie pas le type. Ahahah", avait déclaré Jair Bolsonaro sur Facebook, régissant à un photomontage peu flatteur moquant l'âge et le physique de Brigitte Macron. Le feuilleton qui oppose le président brésilien à la famille Macron a commencé avec les incendies criminels en Amazonie.

Jair Bolsonaro avait été vexé par les critiques du gouvernement français sur la gestion de ces incendies, déclenchés par des agriculteurs souhaitant réaliser de la culture sur brûlis ou créer des élevages de boeufs dans une région particulièrement pauvre et reculée.

Vidéo : #BalanceTonMiso : Tiphaine Auzière fille de Brigitte Macron prend la défense de sa mère

Protégez vos proches avec des solutions de Téléassistance !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.