Du jour où Emmanuel Macron est devenu président de la République, la vie de Brigitte Macron a changé du tout au tout. Mais il y a un sujet qui revient constamment sur le tapis depuis ce jour, dont elle souffre beaucoup...
AFP

Brigitte Macron : encore une blague sur son âge

Brigitte Macron attaquée une fois de plus, ce samedi. Depuis le début du quinquennat d’Emmanuel Macron, la première dame subit des railleries à répétions. La raison ? La différence d’âge du couple présidentiel semble poser problème à de nombreuses personnes. A l’instar de Laurent Ruquier qui, lors d’une attaque visant le président de la République, s’en est pris à son épouse à travers une plaisanterie de mauvais goût. C’était dans l’émission de l’animateur, "On n’est pas couché", sur France 2.

"Quand on est prudent, on n’emmène pas une senior au ski non plus", a lancé Laurent Ruquier. L’animateur a souhaité répondre à la déclaration d’Emmanuel Macron au sujet de Geneviève Legay, le chef d’état avait déclaré que "quand on est fragile […] on ne se rend pas dans des lieux qui sont définis comme interdits", à propos de la sexagénaire blessée lors d’une manifestation de "gilets jaunes" à Nice.

Publicité

"Oui, je sais bien monsieur le président, ce n’est pas bien pour Brigitte, mais que voulez-vous, je suis comme vous, je n’ai pas pu m’en empêcher", a poursuivi le présentateur. Ce n’est d'ailleurs pas la première fois que Laurent Ruquier s’en prend à Brigitte Macron et son âge, relate le Huffington Post. Et il est loin d'être le seul à s'en prendre à elle pour ce simple fait.

Publicité

Brigitte Macron : agacée par les réflexions sur son âge

"C'est dur. Ce qui la déçoit, c'est que la critique est toujours sur son âge", expliquent Ava Djamshisi et Nathalie Schuck dans Madame la Président. Les autrices y évoquent les sentiments de Brigitte Macron au sujet des piques régulières dont elle fait l’objet.

Philipe Besson, un proche du couple présidentiel a quant à lui déclaré "vous ne pouvez pas être indifférent [...] Quand vous êtes ramené en permanence à votre âge, à la différence d’âge avec votre mari, à vos tenues, quand la réalité de votre couple est questionnée…". L’ancienne professeure de français vivrait plutôt mal ces attaques, selon Gala.

Publicité

Mais cette fois-ci, Christine Angot, chroniqueuse de l’émission, a tenue à la défendre "Je ne sais pas si ce président va réussir un jour à se faire pardonner d’être plus jeune que sa femme", a-t-elle déclaré. "A chaque fois qu’il s’adresse à une femme plus âgée que lui, il est toujours ramené à cette question-là. Peut-être n’avait-il pas le droit d’être président de la République en ayant une femme plus âgée, mais il aurait fallu le déterminer plus tôt", fini l’écrivaine.