Comme tout le monde, Brigitte Macron peut aussi faire des erreurs. En plein milieu de l'affaire Benalla, elle a commis une faute qui ne s'oublie pas...

Brigitte Macron : elle n'aurait pas dû partir

En juillet 2018, alors que l’Elysée était au cœur d’un scandale médiatique avec l'affaire Alexandre Benalla, Brigitte Macron s’est accordée une escapade au Touquet, auprès de sa famille. Un départ qui aurait été causé par un moment de tension avec Emmanuel Macron et un besoin de marquer sa différence avec la gestion de l'affaire.

Sauf, que ce départ a pu être vu comme une faute, comme le révèlent Ava Djamshidi et Nathalie Schuck dans Madame la présidente (éd. Plon), relayé par Gala. "Elle a fait une erreur en quittant le navire. Avant, quand elle partait, il revenait en courant. Mais ça, c'était avant…", raconte ainsi l’un des soutiens de Brigitte Macron.

Publicité
Publicité

Selon les deux autrices, Brigitte Macron a souffert particulièrement de cette affaire et des rumeurs prêtant une liaison entre son mari et Alexandre Benalla. "Les rumeurs sur les réseaux sociaux, qui leur prêtent une liaison avec leur factotum, la révulsent" écrivent les deux journaliste. Une souffrance déjà éprouvée lorsque la rumeur d'une liaison entre Matthieu Gallet Emmanuel Macron avait circulé. 

Brigitte Macron : furieuse face à l'inaction d'Emmanuel Macron

La dispute qui aurait déclénché le départ au Touquet a té décrite comme une "une véritable engueulade" a eu lieu à l’Elysée entre le couple présidentiel. "Ça gueulait si fort derrière la porte qu'on a tout entendu" a raconté un membre du groupe de sécurité de la présidence de la République au journaliste Frédéric Helbert.

Toujours au sujet de l’affaire Benalla, l’ex-Amiénoise aurait conseillé à son mari d’"arrêter les conneries". Face à l’inaction du gouvernement face à ce scandale, la première dame était très en colère, déclare Gala.

Vidéo : Brigitte Macron recadre très sèchement Emmanuel Macron