Brigitte et Emmanuel Macron au ski : un séjour qui pourrait coûter cher au président ?

Une "fausse polémique", le voyage au ski d’Emmanuel Macron ? C’est en tout cas la ligne qu’a défendu le porte-parole du gouvernement, Benjamin Griveaux. "Il a présidé la Cellule interministérielle de crise à Paris, et s’est évidemment tenu informé minute par minute toute la journée", a-t-il expliqué, avant de vilipender les oppositions rapporte Le Figaro. "Si nos oppositions n’ont que cela à dire, il faut s’interroger. J’attends dans ces moments-là un peu de dignité et d’unité nationale", a-t-il lancé dans les colonnes du Parisien.

Le fait est, indique en effet le quotidien régional, que le président voulait se rendre au ski depuis un moment. Il lui avait été formellement interdit de s’y rendre avant ce week-end fatidique. Un choix qui, d’après BFMTV, pourrait signifier "un excès de confiance du chef de l’Etat" et donc lui coûter cher. D’autant plus quand on sait qu’un "séjour au ski est encore connoté comme des ‘vacances de riches’ pour beaucoup de Français"… Susceptible donc d’alimenter "une certaine image d’Emmanuel Macron".

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.