Quatre personnes ont profité d'une aire de repos déserte de l'autoroute A7 pour tourner un film coquin. Tout ne s'est pas déroulé comme prévu...
Bouches-du-Rhône : interrompus sur l’autoroute… En plein tournage d’un film pornographique IllustrationAFP

Les gendarmes ne s’attendaient pas à faire une telle découverte en plein jour. L’histoire remonte à une quinzaine de jours mais n’a été révélée que le vendredi 26 mars par France Bleu et ce n’est pas un poisson d’avril avant l'heure ! Les gendarmes du peloton autoroutier de Salon-de-Provence (Bouches-du-Rhône) ont fait une rencontre fortuite alors qu’ils sillonnaient l’autoroute A7 dans leur lutte contre les vols de fret. Camion, marchandises, automobilistes récalcitrants… Les forces de l’ordre s’attendaient à tout, sauf à tomber en plein tournage d’un film pornographique.

Ils vont passer par la case tribunal

Comme l’explique France Bleu, les gendarmes se sont arrêtés sur l’aire de Sénas (Bouches-du-Rhône), normalement en travaux. Sur place, ils constatent qu’une caméra est en train de filmer un homme et une femme "en plein ébats" sur une table de pique-nique. Le couple n’est pas seul, puisqu’un caméraman assure la réalisation du film et qu’une maquilleuse est également là pour les retouches. "Une petite équipe d’amateurs, organisée et outillée comme des pros et qui avait privatisé, sans autorisation, l’air de Sénas", ajoute la radio locale.

Ce film devait ensuite être diffusé sur un célèbre site hébergeant des contenus pornographiques, ont fini par avouer les protagonistes. La production de ce type de vidéo est bien sûr interdite sur la voie publique et les gendarmes ont donc mis fin au tournage. Les acteurs, le cameraman et la maquilleuse vont en plus devoir passer par la case tribunal, car ils seront jugés pour exhibition sexuelle. S’amusant de leur aventure sur Facebook, les gendarmes ont posté un message plein d’humour, qu’il conclue de la manière suivante : "L’histoire ne dit pas s’ils ont dit merci en quittant les lieux…".

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.