Un avion de la compagnie easyJet a décollé avec près d'1h30 de retard pour une raison que les passagers ont très certainement comprise. Ayant un doute sur l'état du réservoir, le pilote a souhaité procéder à quelques vérifications. Les passagers ont pu visiter le cockpit en attendant.
Image d'illustration - GEORGES GOBET / AFPCreative Commons

Parfois, il vaut mieux être prévoyant, surtout lorsqu'on a des vies entre ses mains. C'est l'option qu'a choisie un pilote d'avion de la compagnie low cost easyJet jeudi 19 avril. Il a préféré retarder le décollage du vol au départ de l'aéroport de Bordeaux-Mérignac parce qu'il n'était "pas sûr" d'avoir assez de carburant pour aller jusqu'à Marseille, rapporte un journaliste de 20 minutes présent à bord. Le chef de bord a lui-même pris le micro pour annoncer la nouvelle aux passagers, ceintures bouclées, et parés à partir.

Visite du cockpit pour patienter

"Nous avons des doutes sur la quantité de kérosène dans notre réservoir. On n’est pas sûr d’en avoir assez pour faire notre vol. On va vérifier ça sur nos ordinateurs puis physiquement dans le réservoir", a-t-il annoncé en toute transparence. À bord, tout le monde a gardé son calme, dixit le journaliste. Une vingtaine de minutes plus tard, le chef de bord a pu rassurer tout le monde. "Il n’y a rien d’anormal sur nos ordinateurs, mais on va quand même faire une vérification dans le réservoir, a-t-il précisé avant de poursuivre : "Ça va prendre au moins 30 minutes." Il a ensuite fait une proposition rare : "En attendant, je vous propose de venir visiter le cockpit et de prendre des photos avec les pilotes."

Près de 50 minutes plus tard, le bilan est sans appel : il ne manque pas une goutte de Kérosène. L'avion a finalement pu décoller en toute sécurité avec près d'1h30 de retard et il est bien arrivé à destination. Nul doute que les passagers se souviendront longtemps de cette petite péripétie.

VIDEO - EasyJet promet de relier Paris à Londres en avion électrique d'ici 2027

 

Contribuez à sauver des milliers d'enfants : en savoir plus sur le leg Unicef

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !