Les villes n’apprécient pas les crottes de chien

A Paris, l’amende pour les besoins de chien non ramassés est la même que pour les mégots jetés :  68 euros.

Les crottes de chien qui restent dans la rue sont classifiées comme des ordures abandonnées. Dans l’article R.632-1 du nouveau Code pénal on peut lire qu'"est puni de l'amende prévue pour les contraventions de la 2e classe le fait de déposer, d'abandonner ou de jeter, en un lieu public ou privé, à l'exception des emplacements désignés à cet effet par l'autorité administrative compétente, des ordures, déchets, matériaux ou tout autre objet, de quelque nature qu'il soit, si ce dépôt n'est pas effectué par la personne ayant la jouissance du lieu ou avec son autorisation".

Publicité
Publicité

La somme des amendes varie en fonction des communes

Les villes de France ont une dent contre la saleté, et les amendes défilent pour ceux qui ne respectent pas les consignes. Des grandes villes ont d’ailleurs installé des services qui aident les maîtres a nettoyé les besoins de leur chien. On peut retrouver notamment des "canisites", toilettes publiques pour animaux. Ou encore des "ramasse-crottes", des petits sacs permettant de ramasser les déjections des animaux.

La somme des amendes varie en fonction des communes ou régions. En 2015, comme l’explique La Nouvelle République, un retraité de 65 ans  avait reçu une amende de 35 euros pour "abandon de déjection hors des emplacements autorisés". Rien de tragique, sauf que l’homme a finalement dû payer 180 euros de frais d’avocat après avoir contesté et refusé de payer l’amende.