L'homme d'affaire a manqué un engagement professionnel. Pour cet oubli, il a été condamné en justice jeudi dernier.
AFP

Bernard Tapie : condamné à verser 48 000 euros d'indemnités à ses employés

En affaire comme ailleurs, il est toujours mieux d’honorer ses promesses. C’est précisément parce qu’il n’a pas tenu ses engagements que Bernard Tapie va être contraint à verser plusieurs dizaines de milliers d’euros d’indemnités à certains de ses employés.

A lire aussi : Bernard Tapie est-il vraiment riche ?

Jeudi dernier, le juge départitueur du conseil de prud’hommes de Fréjus a rendu une décision qui met un terme à plus de cinq ans de procédure, rapporte Var-matin. Bernard Tapie a été condamné, sous réserve d’appel, à verser 48 000 euros d’indemnités à deux de ses salariés, qui ont travaillé pour sa villa de Saint-Tropez durant l’été 2012.

Ce couple d’employé avait été recruté en juillet en 2012 pour exercer le poste de régisseurs de la villa La Mandala. D’après Var-matin, ils auraient accepté de s’investir "sans compter leurs heures" pour assurer la bonne tenue de la propriété. Bernard Tapie avait acheté cette demeure de 500 m2 en 2012, pour une somme de 47 millions d’euros. Elle compte également un parc de deux hectares.

Bernard Tapie : le dur combat de l'avocat

Petit problème, Bernard Tapie leur aurait promis des conditions de salaire spécifique… Auxquelles ils n’ont jamais eu droit. C’est pourquoi il s’en sont remis aux prud’hommes.

Après 5 ans de bataille judiciaire, Me Laurent Latapie, avocat du couple enregistré au barreau de Draguignan, a finalement pu passer au-delà de la société de gestion de patrimoine luxembourgeoise et mettre en cause Bernard Tapie personnellement. La société faisant écran et l’en empêchait auparavant, indique le quotidien. Ses clients ont donc obtenu gain de cause en premier ressort.

Vidéo : Bernard Tapie dévoile une bouleversante anecdote sur son cancer

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.