Depuis la mort de l'ex-président de la République Française, l'état de santé de Bernadette Chirac est "très fragile". C'est ce qu'ont confirmé certains proches de la famille à différents médias.
Bernadette Chirac : les nouvelles peu rassurantes de ses prochesBernadette ChiracAFP

"Elle est trop faible". Bernadette Chirac ne s'est finalement pas présentée aux obsèques publiques de son défunt mari, lundi 30 septembre 2019. La raison : l'ex-Première dame est "trop affaiblie", selon les dires d'Alain Juppé  sur la chaîne France 5.

L'animateur Stéphane Bern donne aussi de ses nouvelles et elles ne sont pas plus rassurantes. À noter que les proches de l'épouse de Jacques Chirac décrivaient déjà une vieille dame "fragile", bien avant la mort de son mari, rapporte Gala

Bernadette Chirac "profondément meurtrie"

Bernadette Chirac serait "profondément meurtrie" depuis la disparition de son époux, indique le magazine. Bien qu'elle n'ait pas pu assister à l'hommage populaire de son mari, elle s'est tout de même rendue, lundi matin, en la cathédrale Saint-louis-des-Invalides. Une cérémonie qui s'est faite en toute intimité avec sa famille. 

Par ailleurs, Stéphane Bern déclarait sur RTL que si elle n'était pas allée aux obsèques nationales, c'est parce qu'elle était "trop faible" et "très fragilisée".

"J'ai eu des échos des Pinault, qui sont allés lui rendre visite et qui sont des amis très proches. Et elle est très fragile, il faut le dire. Donc elle ne peut pas être présente ce matin", explique-t-il à la radio.

L'animateur mentionne François Pinault car l'ancien chef de l'État et sa femme vivaient depuis quelques années dans son hôtel particulier situé rue de Tournon, là où s'est éteint Jacques Chirac, nous confie la biographe Jocelyne Sauvard.

Alain Juppé, fidèle ami de l'ex-chef de l'État a lui aussi donné des nouvelles de Bernadette Chirac sur le plateau de C à Vous : "Elle est affaiblie", a simplement ajouté l'ancien maire de Bordeaux. Avec pudeur, il a refusé de s'étendre sur le sujet, écrit Gala.

Des propos que la biographe a aussi appuyés : "Vous savez Bernadette est bien malade. Elle est vraiment très fatiguée depuis un an ou deux. Elle est aujourd’hui complètement abattue". Jocelyne Sauvard ajoute que l'épouse ne partira certainement pas en Corrèze car "son état de santé nécessite les équipements d’une grande ville et des grands hôpitaux".

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.