Ce jeudi 20 novembre, le beaujolais nouveau arrive dans les caves, bars à vins et restaurants. Planet.fr a sollicité un expert pour vous souffler les arômes qu'il faudra sortir pour épater vos amis.
© Getty

Chaque année, c’est la même histoire. On réserve la soirée du troisième jeudi de novembre, on se souvient vaguement du goût de la précédente cuvée et on se promet le lendemain de ne plus faire de soirée "Beaujolais nouveau"…

En vain. Mais, s’il y a bien quelque chose qui caractérise l’arrivée de ce primeur, ce sont bien les commentaires de nos amis, collègues ou parents, œnologues autoproclamés, qui croient déceler dans le nectar tel arôme ou telle "note". Alors, pour vous faciliter la tâche, Planet.fr a sollicité l’expertise d’un sommelier, Fabrizio Bucella, histoire de briller en société ce soir.

De la banane ?

A peine aura-t-il fourré son nez dans son verre, que votre beau-frère, collègue ou ami vous sortira sans ciller que, cette année, le beaujolais à (encore) un goût de banane. Mais d’abord, est-ce exact ? "Dans les années 90, tous les beaujolais dégageaient cet arôme fort de banane" nous indique Fabrizio Bucella. Pourquoi ? "Les vignerons utilisaient une levure aromatique (71B) qui avait pour conséquence de renforcer cet arôme" explique notre expert.

Lire aussi : Comment s’y retrouver à la foire aux vins ?

De plus, ce dernier précise que la spécificité de la macération carbonique, utilisée pour le Beaujolais nouveau, est de faire ressortir des saveurs florales et fruitées. Mais alors, notre verre aura-t-il ce soir un goût de banane ? "Pas nécessairement" explique notre sommelier, dans la mesure où "les vignerons ont arrêté d’avoir recours à cette levure". Cependant, dans "la gamme aromatique intense" du Beaujolais nouveau, peut effectivement être décelé un goût, ou plutôt un arrière-goût de banane. En seconde note.

Cassis, épices et bonbon à la violette

Pour en avoir goûté sur plusieurs domaines, Fabrizio Bucella nous explique que la tendance est plutôt aux arômes "floraux" et "fruits frais", tous deux très intenses. On y trouvera donc plus facilement du cassis et un arôme "bonbon à la violette". En outre, notre spécialiste rappelle que ces goûts que l’on ressentira "au nez", se retrouveront facilement "au palais".  "C’est pour cette raison que le Beaujolais nouveau est un vin très pédagogique, pas besoin d’avoir fait de longues études pour saisir les l’étendue de la palette aromatique" poursuit l’œnologue.

Lire aussi : Le pays où l’on consomme le plus de vin au monde n’est pas celui que vous croyez

En outre, ce dernier affirme que des notes épicées se dégagent de cette cuvée 2014 assorties d’un côté acide qui donne du "croquant" à ce primeur. Selon ses conseils, il est préférable d’accompagner votre dégustation avec "de la charcuterie et de la cochonaille lyonnaise", le gras venant contrebalancer le côté acide du Beaujolais nouveau. À consommer avec modération bien-sûr.  

Beaujolais nouveau : les arômes qui marchent à tous les coups

Découvrez ces stars qui font du vin !

Le vin, c’est souvent une passion, mais c’est aussi un business. A l’instar de Rocco Siffredi qui vient d’annoncer vouloir se reconvertir dans le vignoble, de nombreuses célébrités se sont lancées dans l’aventure. Simples propriétaires ou véritables producteurs, découvrez ces stars qui font du vin !

Voir le diaporama
Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.