Du 16 au 23 juin prochain, ce sont quelques 680.000 candidats qui vont se présenter aux épreuves du baccalauréat. Comme chaque année, l'examen montre qu'il n'y a pas d'âge pour décrocher le précieux sésame et cette année, un record vient même d'être atteint.

(illustration)

Il n'existe pas de réglementation de l'âge pour passer le bac. Du 16 au 23 juin à venir, ce sont donc près de 680.000 jeunes, et moins jeunes, qui sont attendus dans les salles pour décrocher la précieuse clé qui ouvre le chemin vers les études supérieures. En parlant d'âge, cette année un record vient même d'être atteint : le doyen en quête du diplôme serait âgé de... 92 ans ! Soit 79 ans de plus que le cadet à l'examen de cette année qui n'est âgé que de 13 ans, révèle Le Figaro. Mais, de ce côté là, pas de record. Arthur Ramiandrisoa reste l'indétronable plus jeune bachelier de l'hisoire lorsqu'en 1989, âgé de 11 ans, il obtient son diplôme.

Publicité
Les seniors à l'honneur
Si des candidats au baccalauréat très jeunes ne surprennent pas trop, la donne est quelque peu différente lorsque le candidat possède quelques cheveux blancs. En effet, bien souvent les personnes plus âgées semblent déjà avoir leur vie tracée et pourtant... depuis une trentaine d'années, une école permet aux seniors de retourner sur les bancs de la classe. Ils y sont appelés "auditeurs". Au lycée municipal d’adultes, rue d’Alésia (Paris), ils sont 260 inscrits, jonglant entre cours, famille et vie active, afin de préparer le bac, révèle le site Ma chaine étudiante. "Il n’y a pas de profil type, tous les parcours sont atypiques", s'est par ailleurs confié le directeur de cet établissement. Si certains y viennent dans le but d'une reconversion professionnelle, d'autres en revanche y viennent pour des raisons qui leur sont plus personnelles.

Vidéo sur le même thème : Bac : les conseils santé pour des épreuves réussies


Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité