Le fabricant italien Avioninteriors vient de présenter un "fauteuil" nouvelle génération où les passagers voyageront... debout. Baptisé SkyRider 2.0, le siège sera réservé aux vols d'une heure et devrait permettre aux compagnies low cost de diminuer le prix des billets.
Capture d'écran Avioninteriors

Allez-vous bientôt faire un Paris-Bordeaux en avion debout ? L'idée, qui peut paraître farfelue, pourrait se concrétiser dans moins d'un an. C'est le fabricant de sièges italien Aviointeriors qui est à l'origine de cette trouvaille, baptisée SkyRider 2.0 et l'entreprise a déjà fait savoir que des compagnies asiatiques étaient intéressées.

Ce siège est constitué d'un long dossier, d'une petite assise, juste ce qu'il faut pour permettre au passager de s'installer, et d'un rebord au sol pour caler ses pieds, décrit Franceinfo. Si le confort de l'usager n'est visiblement pas la priorité du fabricant, il a quand même prévu un gilet de sauvetage qui sera installé dans une petite boîte sous l'assise. De plus, il n'y aura que 58 cm d'écart entre les rangées.

Des billets moins chers

La première version de ce fauteuil a été lancée il y a huit ans. Depuis, "nous avons dû nous conformer à des exigences de réglementation de sécurité en vol, qui ont été maintenant atteintes avec le SkyRider 2.0", explique le directeur général de Avioninteriors, Ermanni De Vacchi à Air & Cosmos. Ces problèmes réglés, il espère voir ses sièges homologués d'ici un an, comme le rapporte BFM Business.

Ce type de siège est surtout destiné aux compagnies low cost qui proposent des vols de moins d'une heure. Le fabricant espère en effet séduire les compagnies grâce au gain de kérosène. Car, en plus d'augmenter de 20% la capacité de l'avion, "les fauteuils sont 50% plus légers" que les sièges classiques, vante l'entreprise. SkyRider 2.0 pourrait ainsi permettre de faire baisser le prix des billets d'avion. Les sièges "offrent une possibilité de voler à qui aujourd'hui ne peut se le permettre", ajoute l'entreprise. Mais cela sera-t-il suffisant pour que les voyageurs acceptent de voyager dans ces conditions ?

VIDEO - Un Paris-New-York à moins de 100 euros ?

Contribuez à sauver des milliers d'enfants : en savoir plus sur le leg Unicef

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !