Chez Air France, l'embarquement pourra désormais vous être refusé pour un nouveau motif. En raison de la crise sanitaire, en plus de votre billet, vos bagages et votre passeport, votre température sera aussi contrôlée.
Avion : il faudra désormais passer un nouveau contrôle… de températureIllustrationIstock

Les personnes ayant de la fièvre ne pourront plus voyager à bord d’Air France, dès ce lundi 11 mai. La compagnie va en effet contrôler la température de ses passagers, a déclaré le groupe ce samedi 9 mai dans un communiqué : "Des contrôles de température seront progressivement déployés au départ de l’ensemble des vols opérés par Air France à compter du 11 mai", a précisé la compagnie dans le cadre de la crise sanitaire engendrée par le nouveau coronavirus. "Cette vérification systématique sera assurée au moyen de thermomètres infrarouges sans contact." Si celle-ci est supérieure à 38 degrés, l’embarquement sera refusé, et leur "réservation sera modifiée sans frais pour un départ ultérieur".

Avion : port du masque obligatoire

Tout comme au sein des transports en commun (train, métro, bus, taxis…), le port du masque sera obligatoire pour voyager dans les avions Air France, dès lundi 11 mai. Les passagers seront espacés "autant que possible" à bord des appareils. Le faible taux de remplissage actuel facilite en effet cette tâche.

Il faudra par ailleurs pour le moment se passer du service de boisson et de restauration à bord, qui a été supprimé pour les vols intérieurs et les vols courts en Europe.

Quant aux procédures de nettoyage et de désinfection des cabines, elles ont été renforcées. Un produit virucide "dont la durée d’efficacité est établie pour 10 jours" est d’ailleurs vaporisé "périodiquement" au sein des cabines.

Dans son communiqué, la compagnie note également que les systèmes de recyclage d’air de ses avions filtrent les virus, dont le coronavirus.

Retrouvez vos produits et commandez en ligne ! High-Tech, Cuisine & Maison et Bien-être, retrouvez nos offres !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.