Des membres d'un groupe anti-radars sur Facebook ont été condamnés, mercredi, à un mois de suspension de permis par le tribunal correctionnel de Rodez.
©AFPAFP

Un mois de suspension de permis, c’est ce qu’ont écopé quinze automobilistes aveyronnais, membres d’un groupe anti-radars sur Facebook, pour "soustraction à la constatation des infractions routières" ce mercredi. Le tribunal de Rodez n’a néanmoins pas retenu les poursuites pour "outrages" retenues contre huit d’entre-eux, rapporte l’AFP. Le jugement a été qualifié d’"hypocrite" par la défense.

À lire aussi - SMS au volant : un nouveau radar pourrait les détecter

Maître Rémy Josseaume, spécialiste du droit automobile en charge de défendre onze des accusés a qualifié d'"extrêmement préoccupant", le verdict. "Si ce qu’ils font est interdit, alors tous les avertisseurs de radars devraient être interdits, tous les journaux et les radios locales qui signalent les radars vont être fermés", a estimé l’avocat.

"Zones de danger" et "détecteur de radar"

La cour a justifié sa décision en rappelant que des boîtiers de "solutions d’aide à la conduite", ont été autorisés en 2013 par le Conseil d’État. Ces appareils fonctionnent grâce à une communauté de membres qui avertissent des "zones de danger", où se cachent en réalité les radars. D’autres applications pour smartphones, comme le GPS social Waze, sont autorisées. Seuls les "détecteurs de radars" à proprement parlé ont été interdits. Leur utilisation est passible d’une amende de 1500 euros et d’un retrait de six points sur le permis, rappelle à ce titre Europe 1.

À lire aussi - Auto : les meilleures applications anti-radar

Mathieu Chané, l’un des prévenus et cofondateur du groupe, a dénoncé "un jugement hypocrite". "Nous sommes plus de 13 000 membres sur le groupe et 600 000 en France à utiliser ce type de pages Facebook et aujourd’hui, nous ne sommes que quinze à être condamnés", a-t-il clamé à la sortie de l’audience. Cette condamnation, pour le moins inédite, pourrait faire jurisprudence et donc changer la donne. 

 Vidéo sur le même thème - Un nouveau radar mobile au visage familial 

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Vidéo : Décès de l'ancien champion de tennis Peter McNamara