Après les attentats de Paris, certaines personnalités craignent que les rassemblements sur les Champs-Elysées soient interdits pour le nouvel an. Anne Hidalgo s’est exprimé sur le sujet ce vendredi.

Suite aux attentats sanglants qui ont fait au moins 130 victimes le 13 novembre dernier à Paris, la traditionnelle fête du nouvel an sur les Champs-Elysées pourrait être annulée. En effet, l’état d’urgence autorise les préfets à interdire les manifestations et les rassemblements tout au long de sa durée. "Il ne faut pas le faire à la même échelle mais il faut quand même marquer le coup du passage à la nouvelle année. Capituler serait la pire des choses", a réagi, jeudi, au micro d’Europe 1 Jean-Noël Reinhardt, le président du comité des Champs-Élysées.

"On ne va pas renoncer à organiser quelque chose"

Publicité
Il ne devrait pourtant pas s’inquiéter. Le lendemain de son intervention, Anne Hidalgo a affirmé que la fête du réveillon serait maintenue sur la plus belle avenue du monde. "On ne va pas renoncer à organiser quelque chose, a-t-elle assuré ce vendredi lors du sommet des maires du monde pour le climat. Nous sommes en train de travailler pour qu'il puisse y avoir quelque chose qui réunisse les Parisiens et les touristes sur les Champs-Elysées, bien évidemment dans un cadre sécurisé pour nous tous."

Selon France Info, le feu d’artifice et les concerts devraient toutefois être annulés. Pour connaître la décision de la maire de Paris, il va encore falloir attendre quelques jours...

En vidéo sur le même thème - Vacances & ski : Les français marqués par les attentats

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité