Selon France 3 et La Voix du Nord, Mohamed K. s'est rendu à la police mercredi. Il est soupçonné d'être l'artificier des terroristes impliqués dans les attaques de Paris et de Saint-Denis.

Mohamed K., l’artificier présumé des commandos de Paris et de Saint-Denis, s’est rendu à la police de Lille dans la journée de mercredi selon France 3 et La Voix du Nord. Le Français âgé de 19 ans fait désormais l’objet d’une information judiciaire. D’après The Sun, le jeune homme serait l'un des deux artificiers ayant confectionné les gilets explosifs utilisés par les terroristes vendredi dernier. Depuis lundi, un avis de recherche avait été lancé contre lui en France et en Belgique.

A lire aussi - Les femmes kamikazes, le nouvel atout de Daech ?

Son domicile a été perquisitionné dans la nuit de dimanche à lundi. "On est intervenu dans le cadre d'une perquisition administrative et on a découvert des explosifs et des bouchons allumeurs", a détaillé un porte-parole de la Direction de la sécurité publique du Nord, tout en ajoutant qu’il n’y avait "pas de lien établi avec les attentats de Paris" pour le moment.

Les enquêteurs s'interrogent sur un probable lien avec Salah Abdeslam

Les enquêteurs cherchent désormais à déterminer si l’expert en explosifs et en détonateurs a un lien avec Salah Abdeslam, l’un des terroristes présumés des attentats de vendredi à Paris. Ce dernier est par ailleurs toujours activement recherché par la police.

En vidéo sur le même thème - Attentats: la traque de Salah Abdeslam continue

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Vidéo : Impressionnante sortie de piste d'un avion de la Patrouille de France