Malgré l’interdiction, plusieurs centaines de personnes sont venues de recueillir dimanche sur la place de la République, à Paris. Mais ce rassemblement a été perturbé par une fausse alerte qui a déclenché un mouvement de panique.

Emotion, prière et recueillement à République

© AFP

©AFP

Moins de 48 heures après la série d’attentats qui a frappé l’est parisien vendredi soir, des centaines de personnes ont bravé l’interdiction de sortir de chez soi pour se rendre place de la République. Là, sur cette place, elles sont venues déposer des fleurs, des bougies, des messages ou encore tout simplement se recueillir et rendre hommage aux victimes de ces terribles attaques

.L’ambiance a cependant dégénéré dans la soirée. Une fausse alerte lancée dans le quartier de République a en effet déclenché un mouvement de panique. En seulement quelques, la place s’est ainsi vidée, les gens courant se réfugier dans les restaurants. On a assisté à une véritable "hystérie collective", a confié une source policière à TF1. En cause : une ampoule qui aurait éclaté dans un café et des pétards lancés dans le quartier voisin du Marais. "La tension vive dans Paris, a fait le reste", souligne le site de la Une.
Depuis les attaques de vendredi soir, plusieurs fausses rumeurs et alertes ont été lancées. "Ne diffusez et ne relayer pas de fausses informations ou de fausses rumeurs", appelle pourtant la préfecture de police de Paris sur son compte Twitter.

Des centaines de personnes se sont réunies place de République

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité