Alors que les dépouilles des victimes des attentats de vendredi à Paris viennent toutes d'être identifiées, les funérailles vont pouvoir être organisées dans les jours qui viennent.

Près d’une semaine après la terrible série d’attentats survenue à Paris et à Saint-Denis, les corps des victimes ont finalement tous été identifiés. "Un peu plus d'une centaine de familles a pu se recueillir sur la dépouille de leur proche à l'Institut médico-légal", a indiqué un compte rendu du Conseil des ministres mercredi. Désormais, l’heure est aux funérailles. Afin d’aider les familles, de nombreuses initiatives solidaires ont déjà vu le jour.

Hyacinthe Koma, 37 ans, est mort lors des attaques visant les personnes attablées en terrasse du bar La Belle Equipe dans le 11e arrondissement de Paris. Une cagnotte a été lancée sur le site Leetchi.com afin d’organiser ses funérailles. Alors que sa famille demandait 5 000 euros, le montant récolté dépasse déjà les 20 000 euros. Même chose pour les obsèques des sœurs Saadi, tuées dans le même bar que Hyacinthe Koma. Une page Facebook a également été lancée par des amis de François-Xavier Prévost afin de décorer sa tombe d’un maximum de fleurs.

Le gouvernement va prendre en charge les obsèques

Publicité
Comme le rapporte le Huffington Post, de nombreuses pétitions ont été lancées afin que le gouvernement finance les funérailles. Des pétitions inutiles puisque l’Etat a déjà tout prévu comme l’a rappelé Christiane Taubira à l’Assemblée nationale mardi. En plus d’assurer "un accompagnement sur le long terme", le Fonds de Garantie des Victimes du Terrorisme et autres Infractions va prendre en charge toutes les dépenses relatives aux obsèques. "Nous allons tout faire pour dégager les familles de toutes les démarches administratives et de toutes les formalités", a précisé la garde des Sceaux.

En vidéo sur le même thème - Fusillade à Paris: le témoignage bouleversant d'Anna 

mots-clés : Obsèques, Enterrement

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité